fond "J'avais besoin de vivre des choses” : Stromae invité du 20H de TF1 pour son retour
"J'avais besoin de vivre des choses” : Stromae invité du 20H de TF1 pour son retour

"J'avais besoin de vivre des choses” : Stromae invité du 20H de TF1 pour son retour

Après sept années d'absence, Stromae revient avec son nouvel album “Multitude”. En 2015, le chanteur avait perdu l’envie de chanter. “Elle est revenue heureusement. J'avais simplement besoin de vivre des choses”, explique-t-il, évoquant son mariage et la naissance de son enfant aujourd'hui âgé de trois ans. “À un moment, on est un peu vide. La vie en tournée, c'est chouette, c’est un peu l'économie de vacances, mais on ne vit pas des choses normales”. L’interprète ressentait aussi le besoin de réenchanter le travail de création, ayant le sentiment que son inspiration s'asséchait. Il a préféré travailler sur les clips d'autres artistes, comme les chanteuses Billie Eilish, Dua Lipa, Vitaa ou encore les rappeurs Orelsan et Bigflo et Oli. "Cela m'a vraiment fait du bien, parce que l'attention n'était plus portée sur moi. C'était ce dont j'avais besoin", confie-t-il. Sur le nouvel opus, l'artiste a mis des d'influences des cinq continents. Un hommage à la culture globe-trotter de sa mère qui l'a fait beaucoup voyager lorsqu'il était enfant. “ J'avais envie de d'aller chercher des grooves différents. J'adore mélanger les choses. L'idée était vraiment de prendre des inspirations partout sans pointer un pays du doigt”. D'où le titre “Multitude”. “Je pense qu'on est tous multiples, on a plein de personnages et de personnalités différentes. On n'est pas résumé à un carcan ni à une case”. Si ses chansons ont un tel succès, c'est parce qu'elles nous interpellent tous. Stromae y décrit sans concession nos travers et nos contradictions. “On définit souvent ma musique comme joyeuse avec des thématiques plus sombres, plus tristes. C’est un peu comme ça que je vois la vie. Elle n’est pas complètement blanche ni noire. Il y a des moments difficiles, des moments plus joyeux et c'est toujours alterné. Il n'y a pas de hauts sans bas et de bas sans hauts”, résume-t-il. Pendant 7 ans, le chanteur a lutté contre un certain mal-être. Il en parle d'ailleurs sans détour dans ses chansons. Interrogé par Anne-Claire Coudray si la musique l'a aidé, Stromae répond en chantant "L'Enfer". Un titre présent sur son nouvel album et encore jamais interprété en public.
MA LISTE
Le Journal du week-end
7m
Publiée le 09 janvier 2022 à 20:33
Dispo 8jLe Journal du week-end