fond La réclusion criminelle à perpétuité requise contre Jonathann Daval
La réclusion criminelle à perpétuité requise contre Jonathann Daval

La réclusion criminelle à perpétuité requise contre Jonathann Daval

À Vesoul (Haute-Saône), le verdict dans l'affaire Daval sera prononcé dans la soirée de ce samedi. Mais dans la matinée, durant le procès, l'avocat général a réclamé la peine maximale : la réclusion criminelle à perpétuité pour un crime qu'il a qualifié de "presque parfait". Selon lui, cet acte a été commis par Jonathann Daval parce que son épouse voulait le quitter. Une décision que l'accusé n'aurait pas pu supporter. Après le réquisitoire, les plaidoiries de la défense représentent la dernière ligne droite de ce procès. Elles reposent sur le déséquilibre relationnel entre Jonathann et Alexia Daval. Si l'accusé avait promis des révélations, il est finalement resté sur sa dernière version des faits. Il a reconnu avoir tué son épouse suite à une dispute conjugale. D'ailleurs, il a à plusieurs reprises sous-entendu ne pas vouloir faire appel. La famille n'a donc pas eu les réponses qu'elle attendait. Ce qui importe maintenant pour cette dernière, c'est d'entendre le mot "coupable". "On a besoin de l'entendre, la peine n'a pas eu une importance fondamentale pour nous", a confié la sœur de la victime.
Le Journal du week-end
2m07
Publiée le 21 novembre 2020 à 13:00
Dispo 3jLe Journal du week-end

Vidéos similaires