fond Lait bio : pourquoi la France en produit trop
Lait bio : pourquoi la France en produit trop

Lait bio : pourquoi la France en produit trop

Depuis plusieurs années, le lait bio prend de plus en plus de place dans nos rayons de supermarché. Mais aujourd'hui, les consommateurs s'en détournent. Ils sont tentés par de nouveaux produits : lait équitable, local ou sans OGM, avec des prix attractifs. Une brique de lait bio est en moyenne 30 % plus cher qu'une brique ordinaire. Conséquence, il y a une surproduction de lait bio et une crise se profile. Les producteurs sont obligés de s'adapter. Beaucoup d'agriculteurs conventionnels se sont convertis en bio, car les revenus sont plus attractifs. Mais avec la crise, ceux de Christophe diminuent. Entre 2020 et 2021, le prix de base de ses 1 000 litres de lait est passé de 441 € à 410 €. En France, depuis 2010, le nombre d'exploitations de lait bio est passé de 1 882 à 4 785 en 2020. Face à la crise, les entreprises laitières donnent un coup d'arrêt à la dynamique. Par exemple, le leader français Lactalys a décidé de ne plus aider les agriculteurs à passer en bio. C'est aussi le cas de la petite entreprise comme la laiterie de Nicolas. Il a terminé sa conversion en juin dernier. Les producteurs, préoccupés, espèrent que le marché du lait bio absorbera la surproduction. En attendant, pour écouler les stocks, certaines coopératives le vendent comme du lait ordinaire.
MA LISTE
Le Journal du week-end
1m59
Publiée le 11 septembre 2021 à 20:21
Dispo 4jLe Journal du week-end