Le panier de vacances : la valise des prix d'une région à l'autre

Le panier de vacances : la valise des prix d'une région à l'autre

Un pique-nique, c’est sympathique. Mais aux quatre coins du pays, son coût est-il identique ? En grande surface à la Rochelle, dans la Meuse, sur la Côte d’Azure et dans la Capitale, nous avons acheté la même crème solaire, les mêmes chips et le melon le moins cher. Pour chacun de ces produits, c’est à Paris, dans un quartier très touristique, que tout est hors de prix. Entrons dans les détails. À la Rochelle, au rayon fruits et légumes, c’est la bonne affaire. Le melon charentais coûte 1,79 euro. “C’est un produit de la région, donc je pense quand même que c’est en rapport”, selon une dame. C’est la logique de circuit, mais pas seulement. “Le melon ne dure pas une éternité, donc on évite de trop changer les prix” explique un employé. Certains distributeurs baissent, en effet, leur marge. Dans la Meuse par exemple, c’est une question de centimes, mais les 150 grammes de chips y sont moins chers qu’ailleurs. En période d’inflation, tout nous parait plus cher. Résultat des courses, c’est à la Rochelle, ville pourtant touristique, que l'addition est la moins salée. Devant, le Lac de Madine, dans la Meuse et Six-Fours-les-Plages dans le Var. TF1 | Reportage S. Millanvoye, J. Labrouche
MA LISTE
Le Journal du week-end
2m31
31 juil. 2022 à 18:20
Le Journal du week-end