Aller directement au contenu
Littoral : faut-il surtaxer les maisons secondaires ?

Littoral : faut-il surtaxer les maisons secondaires ?

Des maisons aux volets fermés, des rues désertes, La Tranche-sur-Mer prend des allures de ville fantôme, de quoi surprendre les visiteurs. La station balnéaire compte 140 000 personnes l’été contre seulement 3 300 à l’année. Au total, 79% des logements y sont des résidences secondaires. Parmi les propriétaires, Ludovic Guérin vient dès qu’il le peut de Paris. Si cet entrepreneur a choisi la côte vendéenne, c’est avant tout pour des raisons financières. “Effectivement, on est venu sur la Tranche aussi pour ses avantages fiscaux”, explique-t-il. À 187 kilomètres de là, sa taxe d’habitation serait 60% plus élevée. Face à la pénurie de logement, Saint-Nazaire veut dissuader les résidents secondaires, qui ne sont seulement présents que quelques mois de l’année. Dès 2023, le gouvernement veut étendre 2 140 à près de 4 000 le nombre de communes sous tension immobilière. Le montant de cette surtaxe aux résidences secondaires sera quant à lui décidé par les maires. TF1 | Reportage E. Binet, R. Helleck
MA LISTE
PARTAGER
Le Journal du week-end
1m54
19 nov. 2022 à 20:11
Le Journal du week-end