fond Murs anti-migrants : l’Europe se barricade
Murs anti-migrants : l’Europe se barricade

Murs anti-migrants : l’Europe se barricade

Voici l’un des tout derniers murs construits en Europe. Sur 40 kilomètres, il sépare la Grèce de la Turquie. Son but n’est pas d’empêcher une invasion armée. “Notre objectif, c'est d’éviter que des migrants rentrent illégalement en Grèce. Pour ce faire, nous avons désormais un équipement flambant neuf”. Ce mur, c’est une infime partie de tous ces kilomètres de béton et de barbelés qui épousent désormais certaines frontières de l’Europe. Mais ces barricades sont-elles vraiment utiles pour contenir les flux migratoires ? Selon cet expert, c’est loin d’être évident. “Les États de l’Union européenne renforcent leurs frontières depuis maintenant 20 ans, avec beaucoup de millions d’euros. Ce n’est pas pour ça que le nombre de migrants non-autorisés et de demandeurs d’asile diminue. Un mur, ça vise avant tout à faire du spectacle politique pour les dirigeants, notamment pour la Pologne, pour la Hongrie, pour la Grèce aussi. C’est un moyen de montrer qu’ils font quelque chose sur la migration”. Depuis quelques jours, la Pologne a installé ces barbelés. Elle accuse la Biélorussie, de l’autre côté de la frontière, de lui envoyer des migrants venus d’Afghanistan. L’objectif de la Biélorussie : créer des tensions au sein de l’Union européenne. Et cela fonctionne. Douze pays ont demandé à Bruxelles de financer la construction de nouvelles barrières. Pas question. Voilà la réponse des autres États de l’union : “Le phénomène de construction de murs ou de barbelés aux frontières est une manifestation de cette désunion européenne où chaque pays va essayer de reporter la question sur son voisin en espérant se préserver lui-même avec la construction de ces murs et de ces barrières”. En plus de ces murs controversés, certains pays n’hésiteraient plus à employer des unités spéciales de police pour empêcher les migrants de passer. Sur ces images, tournés en Croatie par une ONG, des policiers cagoulés, sans badge, ont été pris en flagrant délit de violences.
MA LISTE
Le Journal du week-end
1m44
Publiée le 10 octobre 2021 à 20:05
Dispo 9jLe Journal du week-end