fond Plantes exotiques : elles ont conquis nos jardins
Plantes exotiques : elles ont conquis nos jardins

Plantes exotiques : elles ont conquis nos jardins

Les chariots vont et viennent pour préparer les commandes. Les cadences ont plus que doublé en un an. Autrement dit, en Seine-et-Marne, la demande en plantes et jardins exotiques a explosé en cinq ans selon Christophe Durand, PDG de la pépinière Terre Lointaine à Saint-Léger-Les-Vignes (Loire-Atlantique). “D’une année sur l’autre, on est sur une progression entre 20 et 40%. Cette année, on est à plus 100%”, précise le chef d'entreprise. Et cela, à peine sur six mois. Compte-tenu du réchauffement climatique, les consommateurs demandent aux plantes de faire le grand écart, de résister au froid vif, à la grande chaleur, à la sécheresse, avec des coûts d’entretien limités. La palette des végétaux exotiques s’est considérablement enrichie ces dernières années. Les progrès scientifiques en matière d’hybridation permettent notamment d’avoir des plantes qui poussent, parfois deux fois plus vite avec des résistances aux températures bien supérieures . Rien qu’en plantes d’ornement, près de 300 espèces sont proposées à la vente, mais le choix se raréfie dans les régions où la température minimale descend en dessous de dix degrés. Outre les végétaux d’ornement, les fruitiers exotiques connaissent, eux aussi, un succès vertigineux. Ce pépiniériste a multiplié par quatre les surfaces qui leur sont dédiées. Limitée aux citronniers et orangers, il y a dix ans, l’offre s’est considérablement diversifiée. Les émissions culinaires ont lancé des modes. Particulièrement prisés, le yuzu, la main de Bouddha,ou encore le citron caviar.
MA LISTE
Le Journal du week-end
3m32
Publiée le 05 juin 2021 à 20:29
Dispo 8jLe Journal du week-end