Quand Goldorak s'empare d'un rond-point

Quand Goldorak s'empare d'un rond-point

Vous vous êtes peut-être déjà posé ces questions : "qui est-il, que devient-il ?". C'est inattendu, mais il vient du Puy-de-Dôme. Goldorak, personnage emblématique des années 80, occupe désormais un rond-point de la ville de Thiers. Il mesure sept mètres de hauteur et se compose de deux tonnes d'acier. Le créateur de cette sculpture est à dix minutes de vol à peine. Didier Berujon est chaudronnier-serrurier. A la fin de l'année 2018, en pleine crise des gilets jaunes, et une ambiance morose, il veut redonner le sourire aux habitants. "On n'a pas eu le temps de réfléchir si c'était un défi ou pas. On l'a fait pendant trois semaines, du lundi au dimanche avec 18 heures de travail par jour", explique-t-il. L'installation s'est faite dans la nuit, succès immédiat. On nous confie que ce qui devait être une petite pub locale pour lancer l'entreprise les a vite dépassé. Dorothée les a même contacté pour affirmer sa fierté à travers ce Goldorak qui réveille toute une génération. Et désormais, leur carnet de commandes ne cesse d'être plein. Ce Goldorak d'Auvergnac n'a pas rapporté un euro à Didier. Il lui a permis de mettre en lumière son métier et de faire de son jouet d'enfant un emblème. TF1 | Reportage Q. Fichet, J.P. Hèquette
MA LISTE
Le Journal du week-end
1m59
19 Jun 2022 à 13:11
Le Journal du week-end