fond Quand les abbayes et les couvents se rapprochent des YouTubeurs
Quand les abbayes et les couvents se rapprochent des YouTubeurs

Quand les abbayes et les couvents se rapprochent des YouTubeurs

Depuis des siècles, l'image des abbayes se cantonne à la prière. Mais depuis quelques mois, les sœurs et les prêtres sont sur le Net. Le frère dominicain Paul-Adrien d'Hardemare passe désormais tout son temps à communiquer sur sa chaîne YouTube avec un matériel de pro. Il s'adresse aux 18-35 ans sur les questions de société, d'homosexualité ou même des tatouages. Il utilise le langage des ultra-connectés, parfois incompréhensibles par le reste de sa communauté. Avec ses 8 000 abonnés, le frère D'Hardemare veille, dit-il, à ne pas avoir la grosse tête. La vidéo de sœur Téophane et des autres Bénédictines, elle, a fait plus de cinq millions de vues. Les sœurs de l'abbaye de Jouarre, en Seine-et-Marne, ont reçu les YouTubeurs McFly et Carlito. Ils sont venus leur présenter l'univers du Net. Elles y découvrent les vidéos les plus improbables. Les sœurs ne s'attendaient pas à de telles réactions et à l'étonnement des internautes". D'autres YouTubeurs, à l'instar de Tibo InShape, se sont intéressés à la vie monacale. Le succès est garanti avec des millions de vues. L'occasion de porter un regard sur des communautés que beaucoup pensaient fermées.
Le Journal du week-end
2m53
Publiée le 03 avril 2021 à 13:13
Dispo 8jLe Journal du week-end

Vidéos similaires