Aller directement au contenu
Rébellion face à la dictature sanitaire en Chine

Rébellion face à la dictature sanitaire en Chine

Ligotées comme des criminelles, dans le sud de la Chine, ces deux jeunes femmes ont osé défier la police du Covid. Quelques minutes plus tôt, elles sortent de chez elles sans masques, et sans avoir fait de tests PCR depuis près de deux semaines, alors que les dépistages sont obligatoires tous les jours. C'est un affront pour les agents de l’État, qui les plaquent violemment sur le sol, avant de les attacher. La Chine s'enfonce dans la dictature sanitaire. La mégapole de Canton, par exemple, connaît depuis le début du mois une vague de Covid sans précédent, plus de 83 000 cas au total. Résultat dans ce quartier de deux millions d'habitants, l'équivalent de la population de Paris, tout le monde est enfermé. La nuit, des foules entières laissent éclater leur colère et s'en prennent même aux hommes en blanc, les agents sanitaires chinois. Ce sont des mesures draconiennes, mais justifiées pour Pékin. En Chine, seule la moitié des personnes âgées est vaccinée, le risque serait trop grand. À travers tout le pays, les autorités persistent à enfermer et à dépister des millions de personnes, même si selon les chiffres officiels, la majorité des cas recensés serait asymptomatique. TF1 | Reportage J. Jankowski, M. Zambrano
MA LISTE
PARTAGER
Le Journal du week-end
1m42
20 nov. 2022 à 13:09
Le Journal du week-end