Route nationale : les maires face à la crise

Route nationale : les maires face à la crise

Plus de la moitié des communes de France a moins de 500 habitants. En général, si vous cherchez le maire, ce n'est pas à la mairie que vous allez le trouver. A Boussac, dans le Lot, on le trouve au fond de sa bergerie. Denis Daynac est élu depuis près de trente ans, sans étiquette et sans cravate. Il cumule deux revenus. En tant qu'éleveur, il gagne moins de 1 000 euros par mois et sa fonction de maire lui rapporte 600 euros supplémentaires, le tarif pour une petite commune de 190 administrés. Comme lui, près de 15% des maires de France sont agriculteurs, dans des communes rurales où souvent leur famille endosse le double rôle depuis plusieurs générations, un peu par devoir. Il avoue qu'il lui faudrait parfois des journées deux fois plus longues. Qui dit petite commune dit petits, mais nombreux problèmes. Sur la place du village, il n'y a ni commerce, ni école primaire à gérer, mais de nombreuses personnes âgées isolées dont le maire doit s'occuper lui-même. Le maire est toute la journée dehors. Il a besoin de Sandrine Garcia Cavallié, une alliée en mairie, une super secrétaire. D'ailleurs, le maire n'y a même pas son propre bureau. TF1 | Reportage J. De Francqueville, R. Roiné.
MA LISTE
Le Journal du week-end
5m00
18 sept. 2022 à 20:21
Le Journal du week-end