Aller directement au contenu
Supporters français : pas tous logés à la même enseigne

Supporters français : pas tous logés à la même enseigne

À Doha (Qatar), ils ont appelé cet endroit "le village des supporters". Biens alignés, des milliers de conteneurs à perte de vue, aux portes du désert. Depuis 24 heures, les premiers locataires prennent possession des lieux. Le mondial commence dans quelques heures, il reste quand même quelques détails à régler. Dans l'avenue principale, des restaurants. Au bout, un supermarché. Et sur la place principale du village, un écran géant. Convaincu que son équipe sera en finale, Chris, un supporter de l'équipe d'Angleterre, compte bien rester avec sa femme dans ces 18 mètres carrés durant un mois. C'est un choix guidé par leur budget. "180 euros la nuit. C'est moins cher qu'un appartement en ville", affirme-t-il. Et si vous n'êtes pas trop camping, vous pouvez passer tout le mondial sur un gros bateau. Imaginez la tour Eiffel allongée. Arrivé directement des chantiers de Saint-Nazaire, ce paquebot fait plus de 300 mètres de long. À bord, plus de 6 000 couchages. Ces logements sont gérés directement par le comité d'organisation. Ce dernier a vu les choses en grand, peut-être même trop grands. TF1 | Reportage S. Rang des Adrets, A. Barrier
MA LISTE
PARTAGER
Le Journal du week-end
2m01
20 nov. 2022 à 13:05
Le Journal du week-end