Vague de chaleur : quelles conséquences sur les récoltes ?

Vague de chaleur : quelles conséquences sur les récoltes ?

Les épis de blé de Guillaume Chartier sont en plein développement. Si l'épisode caniculaire dure, il risque de cultiver des grains minuscules, alors qu'avec la crise en Ukraine, la pression est lourde sur les épaules des céréaliers français. "Ici dans nos régions, au nord de Paris, on est plutôt sur du huit tonnes par hectare. On peut très bien tomber à un rendement de six tonnes par hectare", explique Guillaume. Dans le Lot-et-Garonne, à cause des températures élevées, les fraises ont mûri trop rapidement. Clément Baudas doit jeter entre huit et dix tonnes de fruits. Autre conséquence des fortes chaleurs, les insectes prolifèrent et s'attaquent aux cultures de poivron. Pour l'instant, le producteur a réussi à protéger l'essentiel de ses parcelles. Pour les arboriculteurs, c'est l'irrigation qui est de plus en plus problématique. Si dans ce verger les fruits sont plus petits cette année, ils ne manqueront pas d'eau grâce à un système de goutte à goutte caché juste sous ces bâches. Un système qui reste coûteux à l'installation, en moyenne 2 600 euros par hectare. L'objectif étant de rentabiliser en plusieurs années en évitant les pertes d'eau. TF1 | Reportage L. Merlier, M. Début
MA LISTE
Le Journal du week-end
2m03
18 Jun 2022 à 13:07
Le Journal du week-end