Voiture autonome : l'arme anti-fatigue pour les vacances

Voiture autonome : l'arme anti-fatigue pour les vacances

Des volants qui tournent tout seul, c'est loin d'être nouveau. Cela existe depuis les années 60. Et aujourd'hui, la voiture 100% autonome promise par les ingénieurs relève toujours de la science-fiction. D'ailleurs, lors des démonstrations à la presse, des agents sont toujours prêts à prendre les commandes. Nous allons nous concentrer sur ce qui existe réellement aujourd'hui. C'est une voiture non pas autonome, mais semi-autonome. Dans la Tesla modèle trois, une fois l'itinéraire programmé dans le GPS, le véhicule est capable de sortir de l'autoroute tout seul. La voiture cherche les lignes de la route pour se guider. Pour l'instant, pour toutes les autos, la loi impose de toucher le volant régulièrement afin d'éviter les accidents. C'est aujourd'hui ce que les spécialistes appellent une voiture autonome de niveau deux. Mais dès le mois de septembre dans l'Hexagone, le niveau trois sera accessible. La disparition pure et simple de l'automobiliste, impossible de dire quand cela arrivera. Mais pour cela, nos voitures doivent toujours être équipées de plus de capteurs. TF1 | Reportage P. Gallaccio, V. Pierron
MA LISTE
Le Journal du week-end
3m05
6 août 2022 à 11:11
Le Journal du week-end