Koh-Lanta : Les phrases (déjà) cultes de Dylan !

Voir le site Koh-Lanta

DYLAN
Par Sabine BOUCHOUL|Ecrit pour TF1|2017-03-13T16:30:29.196Z, mis à jour 2017-03-13T16:30:37.145Z

Pour votre plus grand plaisir, MYTF1 a réalisé un top 5 des meilleures punchlines du beau blond de Koh-Lanta : Cambodge.

Premier candidat à être éliminé de Koh-Lanta : Cambodge, Dylan a déjà marqué les esprits. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le mannequin-agent immobilier n’a pas la langue dans sa poche et maîtrise l'art de la punchline. Pour votre plus grand plaisir, MYTF1 a réalisé un top 5 des meilleures punchlines du beau blond de Koh-Lanta.  

"Le plus important c’est la confortabilité" (sic)

Lorsque les Bleus discutent de l’emplacement de la future cabane à construire, Dylan se démarque des autres aventuriers car il estime que ce n’est pas une bonne idée de l’installer au milieu de la forêt. Le terrain n’étant pas droit. Dans un humour très cynique, il déclare que surtout il faut qu’elle soit jolie et "le plus important c’est la confortabilité". Joli néologisme.

"Yves ? C'est qui Yves"
Les Bleus sont en pleines négociations pour savoir qui éliminer au premier conseil. Yves tente de se jouer de Dylan qui essaie de le manipuler en retour. Les deux doivent se mettre d’accord sur une personne à éliminer : Kelly. Quand cette dernière entend la rumeur qui se propage, elle décide de confronter le beau blond en lui parlant de sa discussion avec Yves… Dylan demandera "Yves ? C'est qui Yves".

"Bruce Lee disait c'est en s'entraînant avec les plus forts qu'on devient plus fort"
Le conseil c’est le moment de mettre à plat les premières tensions. Kelly estime que Dylan ne s’entend pas avec les autres sur le camp parce qu’il y a un problème générationnel. Pour le jeune homme, Koh-Lanta n’est pas un problème, il peut même rester deux ans sur le camp. Parce qu’il a fait deux ans d’armée, et que l’armée c’est plus difficile. Et, de citer Bruce Lee.


"Le fait que le troupeau ne me suive pas me met hors de moi"
La première épreuve de confort a été terrible pour les Bleus et a mis en évidence leur manque d’organisation et de cohésion. Lors du débriefing, Dylan provoque la colère de ses coéquipiers quand il déclare qu’il aurait voulu laisser Hada et Yves derrière pendant l’épreuve, car trop à la traîne. Hada s’emporte et estime qu’il manque de respect à son équipe. Le jeune homme avouera être touché dans son orgueil en voyant que l’équipe n’est pas derrière lui.

"Les promesses écrites sur le sable s'effacent avec une vague"
Son comportement fougueux a joué des tours à Dylan qui est le premier aventurier à quitter Koh-Lanta. Un élément sacrifié pour la cohésion du groupe. En rendant son flambeau, le jeune homme s’adresse une dernière fois à son équipe avec une phrase qui marquera les esprits.    


en savoir plus : Dylan, Yves, Kelly