Eric, éliminé : “Si je n’avais pas perdu, Claude m’emmenait avec lui en finale”

Dans “Koh-Lanta, l'île des Héros”, ce vendredi 22 mai sur TF1, Eric a été éliminé. En exclusivité pour MYTF1, l’aventurier revient sur son aventure.

Eric, pourquoi avoir envie de participer à Koh-Lanta ?
Je suis quelqu’un qui aime l’adrénaline. J’ai fait beaucoup de sport automobile et c’est vrai que j’étais arrivé à un moment dans ma vie où je m’ennuyais un peu. Koh-Lanta est une aventure qui représente tout ce que j’aime : les défis, relever de nouveaux challenges et ne pas hésiter à se remettre en question. C’est mon état d’esprit !

Comment s’est passée la première partie de votre aventure au sein de l’équipe rouge ?

L’aventure a très bien commencé pour moi. Tout le monde s’entendait bien chez les rouges. On gardait le moral grâce aux épreuves de confort que l’on gagnait et qui nous permettaient aussi de manger un peu mieux. Après, c’est vrai qu’on a fait des choix stratégiques discutables mais toujours assumés.

Vous faites référence à l’élimination de Teheiura ?

Oui, par exemple. C’est vrai que lorsqu’on est dans le jeu, on ne pense pas vraiment à ce qui peut se passer par la suite. On prend des décisions au moment précis où elles doivent être prises. Quand on a éliminé Teheiura, je préférais voter Jessica mais j’ai dû me rallier à la majorité. Ahmad a aussi été très persuasif dans sa stratégie d’éliminer les Héros. Ahmad connaissait tellement le jeu Koh-Lanta qu’on avait envie de lui faire confiance sur la stratégie à mener. Heureusement, Teheiura a eu une seconde chance ensuite.

L’équipe rouge est arrivée affaiblie à la réunification. Est-ce à cause de ces choix stratégiques ?

A la réunification, Claude et Jessica se sont tout de suite ralliés aux jaunes. Nous étions donc en infériorité. Si on n’avait pas éliminé Teheiura, on serait probablement arrivés à la réunification avec plus de force. A chaque conseil, j’étais sur la sellette. J’y allais avec la boule au ventre, persuadé que je serais le prochain éliminé.... Ça n’a pas toujours été évident à vivre.

Malgré le danger, vous êtes parvenu à vous hisser presque jusqu’en finale.

En étant à mon compte depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été une personne qui s’entend bien avec les autres. Ça s’est confirmé dans Koh-Lanta! Je n’ai pas fait de vagues ni pris de position. De toute façon, je n’étais pas en mesure de le faire. Ce sont toujours les aventuriers qui venaient vers moi pour me proposer une intention de vote. Moi, j’ai toujours voté pour me sauver et non par affinités. Mon avenir a toujours été entre les mains des autres. Ma stratégie était de montrer ma plus-value sur le camp. Je suis hyperactif et je rendais service aux gens dès que je le pouvais. Les aventuriers ont commencé à se dire que j’étais indispensable sur le camp et que je ne faisais pas d’histoires… Je crois que c’est aussi pour ça qu’ils m’ont gardé.

Si vous n’aviez pas perdu cette épreuve éliminatoire, vous alliez à la course d’orientation ?

Claude m’avait dit quelques heures avant : “Eric, tu es quelqu’un de méritant sur le camp et qui se donne à fond sur les épreuves même si tu n’es pas le meilleur. Si je gagne cette épreuve d’immunité, le collier est pour toi”. Les jeux de patience, ce n’est vraiment pas pour moi. La fatigue a joué beaucoup aussi... Depuis la réunification, je n’ai pas eu un seul confort. Je ne suis pas parti m’évader quelques heures, je n’ai pas mangé ailleurs. Je suis toujours resté sur le carreau ! Mon corps était très affaibli. C’est ce cocktail qui m’a fait perdre !

On peut imaginer votre frustration de sortir aux portes de la finale mais personne ne vous a éliminé. C’est une satisfaction ?

Quelque part, je peux moi aussi dire que Denis ne m’a pas éteint ma flamme. Je n’ai pas eu le droit à la fameuse phrase : “Les aventuriers ont décidé de vous éliminer et leur sentence est irrévocable”. Finalement, je préfère perdre sur une épreuve comme ça plutôt que d’être éliminé au conseil suivant. C’est beaucoup plus facile à accepter comme sortie.

Que pensent votre femme et vos enfants de votre aventure ?

Ils sont très fiers de moi. Voir leur fierté dans les yeux de ma femme et de mes enfants, c’est magique et ça me rend très heureux. Avec cette aventure, je leur apprend surtout à respecter les autres, et ne pas les trahir.

Et vous, vous êtes fier de votre aventure ?

Je suis fier de mon aventure même s’il y a des choix comme l’élimination de Sam ou de Teheiura que j’aurais aimé ne pas avoir à faire. Il faut savoir que c’est un jeu et que je devais penser à me sauver en priorité. Maintenant, je pense être resté droit. Je peux me regarder dans la glace.

Vidéos associées

News associées