Koh-Lanta : Exclu. Candice, éliminée : "J'idolâtrais Clémence, elle m'a énormément déçue"

Voir le site Koh-Lanta

1ère épreuve d’immunité individuelle cruciale pour l’équipe réunifiée : le parcours du combattant (Ep.6)
Par Alexis Hache|Ecrit pour TF1|2018-04-28T07:00:27.635Z, mis à jour 2018-04-28T07:00:27.635Z

Eliminée lors du conseil, Candice pensait s'en sortir grâce au soutien de Clémence, qui a en fait voté contre elle. Pour MYTF1, elle revient sur son "Combat des héros".

Est-ce un immense regret de ne pas avoir sorti le collier d'immunité au conseil ?
Non, parce que j'étais persuadée de ne pas partir. En plus, j'aurais utilisé le collier de Jérémy pour peut-être partir au conseil suivant. Je m'en serais voulu de l'utiliser si j'avais dû partir ensuite.

Tu n'avais pas imaginé que les ex-Rouges partageraient leurs votes ?
Je ne pensais pas que Clémence voterait contre moi. On avait discuté l'après-midi et elle voulait absolument m'affronter dans les épreuves. Du coup, je ne pensais pas qu'elle voterait contre moi. C'est pour ça que je n'ai pas sorti le collier.

Es-tu déçue par Clémence ?
Forcément c'est une déception, parce que je l'idolâtrais.

Comprends-tu a posteriori qu'elle ait suivi le reste de son ancienne équipe ?
Elle a suivi la stratégie de Pascal, si ça peut lui permettre d'avancer, très bien. Mais comme je l'aimais beaucoup quand j'étais petite, ça m'a vraiment surprise.

Tu avais quel âge quand tu as vu Clémence dans Koh-Lanta ?
Je devais avoir cinq, six ans. Je la voyais vraiment comme l'aventurière avec un grand A, et je me suis rendu compte en fait qu'elle suivait beaucoup les autres. Ce n'est pas le genre de Koh-Lanta que j'aime, moi je fonctionne plutôt au mérite.

C'est compliqué de s'en sortir quand on fonctionne uniquement au mérite, non ?
Bien sûr, parce qu'il y a des trouillards. J'ai gagné la première immunité, mais ils ont profité de la deuxième remportée par Yassin pour m'éliminer. Ils savaient en plus que j'étais celle qui avait remporté le plus d'épreuve dans mon Koh-Lanta, ça a dû leur faire peur.

Il aurait fallu que tu gagnes toutes les immunités pour t'en sortir selon toi ?
C'est une certitude ! La preuve, j'ai gagné la première, pas la deuxième et ils m'ont dégagée !

Quel sentiment prédomine quand tu réalises que tu es éliminée ?
Quand j'ai été éliminée à l'orientation la première fois, j'étais déçue d'être passée si près des poteaux. Et je pensais qu'il n'y avait pas pire comme situation. Mais là, partir sans avoir eu le temps de montrer de quoi j'étais capable, c'est pire ! C'est très frustrant.

Tu as pourtant été à la hauteur dans les épreuves par équipe, malgré les défaites. Où trouves-tu cette force pour être aussi à l'aise dans les épreuves ?
Je m'étais bien préparée et j'étais surmotivée. Je rêvais des poteaux. Je ne baisse jamais les bras et j'avais toujours envie de tout donner, même quand on enchaînait les défaites. Pour l'épreuve d'immunité, je savais que si je ne gagnais pas, je sortais. Mais faire ça sur toutes les épreuves, c'est difficile.

Comment une compétitrice comme toi gère une série de défaites comme celle que vous avez connue avec les Jaunes ?
J'ai l'habitude avec mes compétitions de travailler sur ça. Je sais vite mettre les échecs de côté pour me reconcentrer quand il faut et être focalisée sur le moment présent.

Tes camarades étaient-ils défaitistes ?
Non, car à chaque fois qu'on revenait des épreuves, on était persuadé qu'on allait gagner la suivante. C'est peut-être avant les épreuves qu'intérieurement, ils se disaient "on va perdre" et ne se donnaient pas forcément à fond...

Battre Yassin, qui fait un peu figure d'épouvantail dans ce Combat des héros, c'était important ?
Avant de partir, j'avais fait des lettres à toute ma famille et j'avais dit à mon papa, qui m'a beaucoup coachée, que je ferai tout pour gagner le parcours du combattant. C'était une fierté de gagner pour lui. Sur le final, j'ai complètement oublié Yassin et je me suis battue contre moi-même, j'étais dans ma bulle. Mais quand je vois à quel point Yassin est idolâtré par les jeunes, qui le trouvent très fort, ça ne fait qu'embellir ma victoire !

Clémentine a été élogieuse à ton sujet. Qu'as-tu à nous dire à son sujet ?
C'est ma plus belle rencontre parce que je ne la connaissais pas. On se voit souvent depuis et c'est toujours un plaisir. On a les mêmes valeurs, elle est très compétitrice et c'est vraiment devenue une amie.

C'était compliqué d'assister à ce duel entre Jérémy et Clémentine ?
Non parce que dans tous les cas, un copain allait revenir. J'étais contente quoi qu'il arrive.

L'élimination de Ludovic t'a pas mal marquée. Est-ce que tu comprends a posteriori le choix de Yassin ?
Oui, mais il n'aurait pas dû partir en nous jurant qu'il allait au tirage au sort. Il nous a regardé dans les yeux pour nous promettre ça. Pour moi, il n'a pas assumé. Et j'ai du mal à comprendre que quelqu'un qui a été éliminé comme ça, aux Ambassadeurs, fasse vivre la même chose à quelqu'un d'autre.

Qu'aurais-tu fait à sa place ?
Je ne voulais pas être ambassadeur parce que je n'aurais pas pu éliminer quelqu'un. Je savais que j'aurais mis mon aventure en péril plutôt que de faire du mal à quelqu'un et de briser son rêve.

Si tu devais composer une équipe de wakeboard avec les aventuriers du Combat des héros, tu choisirais qui ?
D'abord Clémentine parce qu'elle en a déjà fait et qu'elle est très polyvalente. Côté garçon, je prendrais Jérémy parce qu'il a déjà fait du wake en bateau quand il était plus jeune et qu'il a fait du wake câble avec moi depuis. Enfin, je choisirais aussi Alban puisqu'il a fait du wakeboard pour la première fois hier avec moi ! Il a passé ses premiers tremplins !

en savoir plus : Candice, Clémence, Jérémy, Clémentine, Yassin