Koh-Lanta : EXCLU. Chantal règle ses comptes : "Olivier n'est qu'un menteur"

Voir le site Koh-Lanta

Koh-Lanta - CHANTAL – « On ne va pas à Koh-Lanta  pour participer, mais pour gagner ! »
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2018-03-23T22:55:56.790Z, mis à jour 2018-03-23T22:55:56.790Z

Chantal a été éliminée de "Koh-Lanta, le Combat des héros" vendredi soir. Elle revient, sans tabou, sur son altercation avec Olivier lors du conseil, les défaites successives de l'équipe Jaune, son duel face à Julie sur l'île de l'Exil...

Dans quel état d’esprit abordais-tu cette nouvelle aventure ?
J’étais très excitée d'avoir la chance de revivre cette aventure exceptionnelle. J’avais une revanche à prendre. Gagner sur les poteaux est merveilleux mais subir le "procès" que j’ai subi au moment du conseil final était injuste. Sans parler de l’après finale qui a été très éprouvant psychologiquement. Aujourd’hui quelqu’un d’autre a pris "la vedette", Clémentine, donc je ne reçois plus de menaces, insultes etc… Donc, je me suis dit que les spectateurs avaient peut-être changé d’opinion sur moi…

 Qu’est-ce qui, selon toi a provoqué ton élimination ?
 Je pense que j’ai fait peur à certains. Quand mon record en orientation est venu sur le tapis, j’ai pu voir le regard de certains très inquiet… Malheureusement, on était loin encore des poteaux… A ce stade il fallait penser à l’équipe et aux résultats collectifs et non au propre intérêt…. Effectivement et malheureusement en apnée je ne suis pas très bonne. Mais ce qui me rassure c’est que tous les Jaunes ont été nuls sur ce coup, je dirais même que c’était une honte pour un retour. J’ai fait tout mon possible pour aider, partager, déléguer et enseigner à reconnaître les choses. J’ai malgré tout entendu que je ne glandais rien et que je n’étais jamais sur le camp…. (Soupir) Ils ne sont jamais contents.

Suite à ta première aventure, tu disais que tu ne t’étais pas montrée assez tolérante, t’y tu montrée différente cette fois-ci ?
Effectivement, j’ai manqué de tolérance et je m’en suis mordue les doigts. Cette année, j’étais en compagnie de Candice et Raphaèle, je n’avais pas besoin de me forcer, c ‘était naturel d’être cool. Et puis en 3 jours pas le temps de râler ! Le problème était ailleurs. On était nul durant les épreuves, donc je me concentrais sur le problème. Eux étaient concentrés sur un autre problème : moi et mon élimination imminente.

Que s’est-il passé avec Olivier, il te poussait à aller chercher le collier et il te reproche de ne pas avoir été assez présente sur le camp. Pourquoi une attitude aussi paradoxale selon toi ?
Je pense que c’était une stratégie. Ça se jouait entre moi et Raphaèle. J’aime beaucoup Raphaèle et on cherchait le collier ensemble, parfois avec Cédric et même Olivier. Donc je ne le faisais pas en secret. Je cherchais à manger, des morceaux de bois, des bambous… C’est moi qui ai trouvé le bon morceau de bois à frotter contre le bambou pour essayer de faire le feu à l’arc. Ce n’est qu’un menteur et les images le prouvent. J’ai participé aux tentatives pour faire le feu. Olivier m’a dit de laisser tomber, qu’il fallait que j’aille chercher le collier. Raphaèle m’a annoncé que c’était moi qui sortait. Ils avaient fait une réunion dans l’eau durant mon absence. Elle m’a autorisé à mettre son nom. Et elle mettait le nom de Candice. Cédric a été menacé d’être le prochain à sortir s’il ne se rangeait pas de leur côté, donc aucune surprise dans le vote.

"Les filles ne sont pas assez solidaires"

Pourquoi ne pas avoir fait une alliance entre filles ?
Dès le départ j’avais proposé d’avoir une alliance de filles et prendre le leadership. Nous étions en supériorité numérique. Mais, encore une fois dans l’histoire de Koh-Lanta, les filles ne se sont pas montrées solidaires…. De toute façon je n’aurais pas eu totalement confiance en Clémentine. Je regrette de ne pas avoir pu me confronter à elle pour lui montrer que je suis loin d’être inférieure à elle, et que l’on n’apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces… (Rire) 

Tu avais l’air d’être très remontée contre les garçons à l’issue du conseil ?
Parce que Olivier est un gros menteur. Physiquement il était largement inférieur à moi sans parler du peu qu’il faisait sur le camp. Il parlait, parlait, mais ne foutait rien. Ludovic n’a aucun sens de l’équipe, il est égoïste, pensait seulement à l’orientation et aux poteaux alors qu’il fallait d’abord penser à faire gagner l’équipe pour arriver à la réunification.   

"Quand on rentre chez soi, on a un peu honte"

Comment expliques-tu que les Jaunes perdent autant d’épreuves d’affilée ?
Il manquait un vrai leader et surtout un leader qui pensait à l’équipe et non à sa personne. J’aurais pu faire un bon leader. Chez nous il y avait Clémentine mais pas constructive dans une cohésion d’équipe même si c’est une grande athlète elle n’est pas collective. Candice aime apprendre mais étant jeune n’ose pas s’imposer. Olivier, quant à lui, se colle à celui qui pourrait l’amener loin…. Dylan, je pense bon athlète même si je n’ai rien vu en 3 jours mais très manipulateur à mon avis. Je pense qu’il la mettra à l’envers dès que l’occasion se présentera. Et je lui tirerai mon chapeau…. hâte de voir si j’ai raison…  Ainsi on pourra voir que ce n’était pas moi , celle qui était dangereuse !!!! 

 Tu te voyais gagnante face à Julie sur l’exil. Que s’est-il passé ?
Je ne me suis jamais vue gagnante. Je ne donne rien pour acquis dans la vie. Je ne sous-estime jamais un adversaire qui n’a rien à perdre, ce sont les plus dangereux. Julie n’est pas le genre de fille à lâcher prise. Ce n’est pas parce qu’elle « vit » dans son monde qu’elle est stupide. Parfois les personnes confondent la gentillesse avec la stupidité. Quand j’ai vu quel était le duel, je savais que je devrais faire preuve d’encore plus d’acharnement pour gagner. J’ai tenté de durer le plus longtemps possible mais plus je luttais et plus je suais et plus ça glissait et plus cela me demandait encore plus d’effort avec le doigt qu’on a failli m’amputer il y a 3 ans. Sans ce duel je suis certaine que je serais retournée dans le jeu et j’aurais pu me confronter avec celle qui ose dire que je suis inférieure, Clémentine et à Dylan….

Dans quel état d’esprit te sentais-tu au moment de ta défaite ?
Je me sentais soulagée mais déçue. S’ils ne m’avaient pas virée, j’aurais profité de ce retour des Héros. J’avais tant à donner. Je voulais partager cette aventure et me confronter à des guerriers, me prendre la tête avec Pascal, connaître Yassin et inventer des choses en survie, aller loin avec Candice et Jérémy…. Quand on rentre chez soi, on a un peu honte. Gagner aux poteaux et voir l’admiration des gens puis perdre et rentrer la première. Perdre l’admiration des enfants…c’est dur. 


en savoir plus : Olivier, Chantal