EXCLU - Karima : "On est là pour gagner et pas faire de la figuration "

EXCLU - Karima : "On est là pour gagner et pas faire de la figuration "
Eliminée ce soir, Karima revient avec amertume sur son aventure presque sans faute dans Koh-Lanta.
" id="1462542663895" class="rte-r rte-embed rte-wat" data-type="wat" data-id="http://www.wat.tv/embedframe/284677chuPP3r12992846?autoStart=1" title="Wat" data-iframe-url="http://www.wat.tv/embedframe/284677chuPP3r12992846?autoStart=0">


agé, leur apprendre des choses. Aider dans la vie quotidienne du camp était une façon de m'exprimer. Je ne suis pas du genre à tout le temps parler et m'allonger. Si on me voit un peu à l'écart c'est parce que tous les jours j'allais chercher de la nourriture. Je me suis jurée que si je faisais vraiment Koh-Lanta il fallait que je me mette dans la peau d'un naufragé. Je n'étais pas venu à Koh-Lanta pour ça mais pour partager des choses formidables, être proche de la nature et me débrouiller avec rien, ce que je faisais. Après je n'obligeais personne à venir avec moi même si cela ne me gênait pas.

MYTF1 : Vous avez regretté de ne pas être assez stratégique en partant. Vous le regrettez toujours ?

Non. Quand je me vois dans l'émission et quand je vois le regard de mon entourage et de mes frères d'armes, je suis très satisfaite. Je suis contente de mon aventure et des messages que j'ai pu véhiculer. Ils ont été bien transmis et bien réalisés. Dans mon hôpital, des gens viennent me voir en me disant : "Merci Karima, tu as honoré notre institution" et ça me met la larme à l'oeil. Je suis satisfaite et je ne regrette pas ce que j'ai fait. Après c'est sûr qu'on est là pour gagner et pas faire de la figuration... peut-être faire juste un peu plus de stratégie mais de la bonne stratégie sans porter atteinte à la dignité de la personne. La stratégie amène de la manipulation et quand on ne la contrôle pas on peut devenir mauvais. Moi je voulais me dire qu'on pouvait être sport et avancer tout en gardant ses valeurs et ses principes. Je n'aime pas la stratégie ça ne fait pas partie de moi.

MYTF1 : Qui voyez-vous sur les poteaux ?

Je vois Nicolas. Il mérite de gagner !

MYTF1 : On vous a donné la chance de refaire les équipes. Vous regrettez vos choix de l'époque ?

Je ne regrette pas, il faut assumer. Après j'ai pris des gens avec des caractères forts c'est sûr mais ça enrichit mon aventure. Je me suis vue dans les défaites et je suis fière car j'ai pris sur moi. Effectivement j'aurai dû prendre Nicolas et Gabriel mais on ne va pas revenir dessus, j'ai fait des choix affectifs.

MYTF1 : Vous revoyez beaucoup d'anciens aventuriers ?

On essaye, après ce n'est pas toujours facile. Cette semaine je vois Nicolas, on va faire un parcours d'obstacles ensemble, c'est la revanche (rires). Je revois bea" id="1462542663895" class="rte-r rte-embed rte-wat" data-type="wat" data-id="http://www.wat.tv/embedframe/284677chuPP3r12992846?autoStart=1" title="Wat" data-iframe-url="http://www.wat.tv/embedframe/284677chuPP3r12992846?autoStart=0">


agé, leur apprendre des choses. Aider dans la vie quotidienne du camp était une façon de m'exprimer. Je ne suis pas du genre à tout le temps parler et m'allonger. Si on me voit un peu à l'écart c'est parce que tous les jours j'allais chercher de la nourriture. Je me suis jurée que si je faisais vraiment Koh-Lanta il fallait que je me mette dans la peau d'un naufragé. Je n'étais pas venu à Koh-Lanta pour ça mais pour partager des choses formidables, être proche de la nature et me débrouiller avec rien, ce que je faisais. Après je n'obligeais personne à venir avec moi même si cela ne me gênait pas.

MYTF1 : Vous avez regretté de ne pas être assez stratégique en partant. Vous le regrettez toujours ?

Non. Quand je me vois dans l'émission et quand je vois le regard de mon entourage et de mes frères d'armes, je suis très satisfaite. Je suis contente de mon aventure et des messages que j'ai pu véhiculer. Ils ont été bien transmis et bien réalisés. Dans mon hôpital, des gens viennent me voir en me disant : "Merci Karima, tu as honoré notre institution" et ça me met la larme à l'oeil. Je suis satisfaite et je ne regrette pas ce que j'ai fait. Après c'est sûr qu'on est là pour gagner et pas faire de la figuration... peut-être faire juste un peu plus de stratégie mais de la bonne stratégie sans porter atteinte à la dignité de la personne. La stratégie amène de la manipulation et quand on ne la contrôle pas on peut devenir mauvais. Moi je voulais me dire qu'on pouvait être sport et avancer tout en gardant ses valeurs et ses principes. Je n'aime pas la stratégie ça ne fait pas partie de moi.

MYTF1 : Qui voyez-vous sur les poteaux ?

Je vois Nicolas. Il mérite de gagner !

MYTF1 : On vous a donné la chance de refaire les équipes. Vous regrettez vos choix de l'époque ?

Je ne regrette pas, il faut assumer. Après j'ai pris des gens avec des caractères forts c'est sûr mais ça enrichit mon aventure. Je me suis vue dans les défaites et je suis fière car j'ai pris sur moi. Effectivement j'aurai dû prendre Nicolas et Gabriel mais on ne va pas revenir dessus, j'ai fait des choix affectifs.

MYTF1 : Vous revoyez beaucoup d'anciens aventuriers ?

On essaye, après ce n'est pas toujours facile. Cette semaine je vois Nicolas, on va faire un parcours d'obstacles ensemble, c'est la revanche (rires). Je revois beaucoup Amir aussi.

MYTF1 : Quel a été votre meilleur souvenir sur le camp ?

Il y en a tellement... Koh-Lanta est une magnifique expérience. J'ai aimé ces 33 jours et chaque jour était un pur bonheur. C'est impossible de choisir. Quand ma mère a vu l'appel aux familles, elle a pleuré, un moment inoubliable car je ne l'avais vu jamais pleuré.

Retrouvez l'interview de Karima, dernière éliminée de Koh-Lanta !



En savoir plus sur Karima

News associées