Koh-Lanta : Exclu. Manu, éliminé : "Je ne comprends pas le délire de Caroline !"

Voir le site Koh-Lanta

ITW MANU
Par Alexis Hache|Ecrit pour TF1|2017-10-14T05:00:34.390Z, mis à jour 2017-10-14T05:00:34.390Z

Le Belge a vécu une aventure exceptionnelle, conclue sur un tirage au sort malchanceux. Une sortie qu'il n'avait pas du tout vu venir et dont il nous parle avec sa verve habituelle, taclant au passage Marvyn et Caroline.

Qu'as-tu ressenti quand tu as compris que tu quittais Koh-Lanta sur un tirage au sort, ce qui est très rare ?
J'ai d'abord eu besoin de quelques minutes pour me rendre compte que c'était un match nul entre Marvyn et moi. C'était une énorme frustration... Normalement, quand il y a match nul en foot, les deux équipes repartent avec un point. Dans ce cas-là, il y en a un qui repart avec trois points et l'autre avec un grand zéro ! C'était d'autant plus compliqué que je ne l'avais pas du tout vu venir. D'un point de vue statistique et mathématique, oui, je pouvais sortir, mais dans les faits je ne m'étais pas préparé à ce scénario.

Est-ce qu'après le premier dépouillement, tu t'es dit que ça irait forcément au tirage au sort ?
Je savais que le deuxième vote ne changerait pas les choses, mais pour être honnête avec toi, je ne me souvenais plus du règlement. Les autres années, il y avait le vote noir qui n'était pas pris en compte lors du deuxième vote. Mais là, dans le vif du sujet, je n'ai pas pensé au tirage au sort.

Avant le conseil, à aucun moment Maxime, Fabian et toi n'avez-vu venir le fait que les trois jeunes pourraient s'allier pour sauver leur tête ?
J'y ai pensé, mais il me semblait évident, d'après ce que j'avais ressenti sur le camp, que les votes allaient se retourner contre Fabian qui avait refusé toute discussion ou négociation avec Marvyn. Après ça, il était impossible de convaincre Fabian de voter contre Magalie ou Tiffany. Marvyn avait demandé à Fabian si on pouvait se voir tous ensemble, Fabian lui a répondu qu'il n'était pas le directeur général, donc l'ambiance était plutôt pesante... Je n'avais pas prévu que ça allait se retourner contre moi. C'eût été très simple de suivre l'avis de Maxime qui avait promis à Marvyn de l'amener à la réunification. On aurait dit à Marvyn qu'on l'amenait à la réunification, on votait tous Tiffany ou Magalie et c'était terminé. Mais ce n'était pas dans mes principes non plus. Je m'étais dit que du début à la fin de l'aventure je voterais au mérite. Je ne me voyais donc pas voter contre Tiffany ou Magalie qui était plus méritante que Marvyn qui ne faisait pas grand-chose sur le camp.

N'y a-t-il pas eu un excès de confiance de la part des anciens qui étaient habitués à tout contrôler sur le camp ?
Je ne sais pas s'il faut parler d'excès de confiance. Je pense qu'il y a une personne, en l'occurence Fabian, qui a pris les choses en main de manière stratégique et que j'ai peut-être été aveuglé par cette histoire-là. Je le répète, si j'avais été un stratège pur, je serai allé voir Marvyn avec Maxime et Fabian pour lui dire qu'on l'emmenait à la réunification et qu'on votait tous contre Magalie ou Tiffany le soir-même. Et la journée était finie ! Mais pour Fabian, il était hors de question de voter contre les deux filles, Marvyn devait sortir. Maxime, lui, voulait protéger Marvyn parce qu'il lui avait promis quelque chose et moi je me retrouvais un peu au milieu de tout ça avec le sentiment qu'une personne était un peu moins valeureuse que les autres selon l'échelle de valeur dont j'ai déjà parlé dans Koh-Lanta : 25% pour le sport, 75% pour la vie sur le camp. Et cette personne c'était Marvyn. A mon avis, nous sommes allés à ce conseil en n'ayant pas vraiment de stratégie d'élimination, mais simplement l'idée de voter au mérite et c'est ce qui a coûté la place de Manu qui te parle en ce moment au téléphone. Je suis sorti parce qu'on n'a pas appliqué cette stratégie qui permettait de protéger les anciens Rouges à 100%. Encore une fois, Marvyn voulait aller à tout prix à la réunification ! On lui aurait dit de voter Tiffany ou Magalie, je ne serais pas sorti ce soir-là.

Pour justifier leur vote, les jeunes ont dit que tu étais plus faible physiquement. Que réponds-tu à cela ?
Honnêtement, c'est de nouveau mal payé pour moi ! Je me suis senti beaucoup moins faible que Maxime et Fabian. J'étais aux petits soins pour eux. Evidemment, j'ai 57 ans... Si on prend ces jeunes et qu'on les remet dans Koh-Lanta à 57 ans, peut-être que certains d'entre eux ne seront même plus capables de se lever ! J'estime qu'avec l'énergie que j'avais là-bas, il n'y avait pas de problème. Autre exemple, pour la construction du radeau, je vais voir les jeunes, je demande qui en a déjà fait un, qui a déjà fait un brelâge (technique d'assemblage de morceaux de bois, ndr), personne, donc je me retrouve tout d'un coup désigné volontaire parce que si personne n'avait pris les choses en main, les bambous seraient restés sur le sable ! C'était pas facile physiquement de faire ces nœuds, de se battre avec tout ça, mais je n'étais pas par terre pour autant.

Plus les épisodes passent, plus le pacte des anciens semble être de l'histoire ancienne. A quoi est-ce dû selon toi ?
Pour moi, à ce stade du jeu, le pacte des anciens n'est pas rompu. En ce qui concerne l'élimination de Caroline, je le dis : cette fille est venu me demander clairement de l'éliminer. Je n'ai donc pas trahi le pacte, dans mon cœur je n'ai éliminé aucun Rouge.

Pourtant Caroline nous parlait la semaine dernière de "trahison" en ce qui concerne son élimination... Alors où se situe la vérité ?
A ce stade, je ne comprends pas ce qu'il se passe dans la tête de Caroline. Je le répète, elle est venue clairement me demander de l'éliminer ! Pour moi, à ce moment-là, il y avait deux personnes qui étaient moins méritantes sur le camp, Tiffany et Caroline. A partir du moment où une ex-Rouge vient me demander de voter contre elle, le choix est fait : je n'allais pas lui dire "Non, je vais tout faire pour te garder". Donc je ne comprends pas le délire !

Tu étais assez proche de Fabian dont on découvre la facette "stratège" lors des derniers épisodes. Que penses-tu de son attitude ?
Paradoxalement, tout ce que j'ai vu dans l'épisode de la semaine dernière, les références au Parrain, à la mafia, je n'en ai rien vu sur le camp. C'est une stratégie qui s'est faite à mon insu. Je ne sais pas si Maxime était au courant. J'étais beaucoup trop affairé sur le camp pour me rendre compte de tout ça.

Il vous avait parlé de son plan d'éliminer Romain ?
Il en a parlé, mais pour moi c'était encore trop loin. Il avait en effet évoqué le fait qu'après la réunification, il faudrait éliminer les plus forts. Mais il n'a pas eu mon approbation à ce sujet et il ne m'a pas non plus dit qu'il allait en parler à Sandrine. Il a fait tout ça de son côté.

Quel souvenir as-tu envie de garder de ton aventure aux Fidji ?
Je mets le coup de téléphone à la famille à part, parce que c'est vraiment le Graal pour les aventuriers. Après, je me souviendrai toute ma vie de ces petits enfants venus nous accueillir à l'entrée du village fidjien, ces visages avec ces sourires éternels... Rien que d'en parler, l'émotion monte. Et je n'arrive toujours pas à surmonter cette émotion que j'ai eue. C'était la plus grande et incroyable expérience de ma vie ! Toutes les secondes, on se retenait de pleurer tellement c'était beau. C'est resté gravé à tout jamais.


en savoir plus : Manu, Marvyn