Koh-Lanta : Exclu. Nathalie, éliminée : "J’en veux à Yassin de ne pas avoir assumé le faux collier"

Voir le site Koh-Lanta

Vendredi prochain, c’est la dernière ligne droite.
Par Alexis Hache|Ecrit pour TF1|2018-05-19T05:00:37.642Z, mis à jour 2018-05-19T05:00:37.642Z

Nathalie a été éliminée aux portes de l’orientation. Elle revient sur son aventure un peu particulière, ses prises de becs et l’affaire du faux collier d’immunité.

As-tu un goût d’inachevé de quitter l’aventure juste avant l’orientation que tu avais déjà atteinte lors de ta première participation ?
Sur le moment, c’était plus un soulagement car on venait de voir nos proches. Toute la pression redescendait à ce moment-là. Mais aujourd’hui j’ai une boule dans le ventre à l’idée d’avoir raté cette dernière marche.

As-tu essayé de convaincre Javier et Jérémy de voter contre Pascal ?
Absolument pas. Je ne voulais pas faire changer les gens, ni rentrer dans le jeu de la stratégie car ce n’est pas du tout moi. Sinon j’aurais essayé de le faire avec Alban quand il était encore dans l’aventure. On est assez grands pour se rendre compte des choses. Soit on s’en sort en remportant des immunités ou en trouvant des colliers, soit on fait des stratégies. J’ai toujours préféré la première solution.

Javier voulait absolument t’emmener à l’orientation. Son vote ne t’a pas surprise ?
Je sais qu’ils voulaient tous me garder car ils me craignaient moins que Jérémy pour l’orientation et les poteaux. Sauf que Jérémy avait un collier… S’ils avaient mis tous leurs votes sur Jérémy, Pascal risquait sa place. C’est pour ça que depuis le début ils répartissaient leurs votes entre deux personnes, pour limiter les risques. Preuve qu’ils ont bien fait, Jérémy avait un collier. Et s’il avait choisi de voter contre Pascal, c’est sans doute lui qui serait sorti.

Tu as beaucoup cherché un collier, sans jamais en trouver un…
Non, mais j’ai trouvé un faux collier, et c’est peut-être celui-là qui m’a amenée aussi loin ! (rires)

Justement, on sent que cette histoire a changé ton aventure.
Il m’a beaucoup énervée. Je m’étais déjà mise pas mal de monde à dos donc le fait de l’ouvrir au conseil n’a pas changé grand-chose. Au moins j’ai pu vider mon sac et ça les a divisés au final. Car le fait que Yassin n’assume pas ce faux collier n’a pas été apprécié par les autres. Ce faux collier a aussi entraîné mon vote contre Cassandre. Le fait de savoir qu’elle était au courant et qu’elle ne m’ait rien dit, je me suis sentie trahie. Jamais je n’aurais pu voter contre elle sans cette histoire. Donc ce faux collier m’a permis d’avancer finalement.

A aucun moment tu n’as pensé que c’était peut-être un faux ?
Déjà il y avait une chance sur un million que je le trouve, il y avait des petites perles dessus qu’on ne pouvait pas trouver sur une plage. En fait, c’était des perles qui servaient à la décoration des gourdes ! Surtout je ne m’attendais pas à ce quelqu’un ait une idée pareille dans un Combat des héros !

Vu la forme que tu avais sur les dernières épreuves, tu t’es imaginée à l’orientation ?
Pas forcément, parce que dans Koh-Lanta tout peut basculer en une journée. Je voyais en plus que Jérémy se rapprochait de Javier et Pascal. La seule chose qui aurait pu me faire espérer, c’est quand Pascal est venu me dire la veille du conseil qu’il préférerait m’affronter moi plutôt que Jérémy à l’orientation. Mais on ne se doutait pas que Jérémy avait un collier.

Tu as vécu un début d’aventure compliqué, on a l’impression que tu étais très à l’écart des autres Rouges ?
Le fait est qu’on ne voit que deux heures d’images dans un épisode pour trois jours de tournage à chaque fois ! Cassandre m’a d’ailleurs dit que je n’avais jamais été mise à l’écart comme on pourrait le penser vu de l’extérieur. C’est vrai que quand j’allais chercher à manger dans la forêt j’étais toujours seule. Mais à chaque fois que je demandais qui voulait m’accompagner, personne ne bougeait… Parce qu’aller marcher deux heures en forêt, je peux vous garantir que personne n’en a envie ! (rires) Eux pensaient que j’en profitais pour chercher un collier alors que ça ne m’est pas arrivé souvent.

Comment se fait-il que Javier était persuadé que tu allais voter contre lui en cas de conseil ?
Cassandre est venue me voir après les trois premiers jours pour me demander contre qui je voterais en cas de conseil. Je lui ai dit que je n’avais aucune affinité avec Jérémy, mais que si ça se jouait entre Javier et moi, je voterais Javier pour sauver ma place. Malheureusement, c’est devenu "Nathalie va voter contre toi" et c’est ce qui a entraîné cette histoire de faux collier.

Es-tu touchée par tout ce qui a été dit contre toi derrière ton dos ? On a le sentiment que tu étais très sous-estimée par certains aventuriers…
Complètement. Alors que parfois je me débrouillais mieux que d’autres dans les épreuves ! Mais quand on vous colle une étiquette, c’est compliqué de s’en détacher. En revoyant les images, j’ai forcément un pincement au cœur. Mais je n’en veux en revanche pas du tout à Pascal parce qu’au moins on a pu se dire les choses en face et je préfère ça aux gens qui parlent derrière mon dos. J’en veux par exemple à Yassin de ne pas avoir assumé cette histoire du faux collier. Même après la fin de l’émission, il n’a jamais eu un mot là-dessus pour moi.

Il y avait beaucoup de tensions dans ce Combat des héros. Comment as-tu vécu ça ?
J’ai entendu dire que Pascal instaurait un climat "de terreur". Je ne suis pas du tout d’accord car personnellement je ne me suis jamais laissée terroriser. Quand il me gueulait dessus, je répondais. On est terrorisé quand on n’a pas le caractère pour encaisser tout ça. Comme c’est un jeu, beaucoup n’osent pas aller à la confrontation par peur de se mettre les autres à dos. Moi, quand quelqu’un m’emmerde, je vais lui dire.

Voir ton compagnon a-t-il été dur ou au contraire un grand bien pour toi ?
On le voit, je me suis effondrée car en le retrouvant j’avais l’impression d’avoir gagné mon Koh-Lanta. Quand j’ai fait ma première participation, la venue des proches n’existait pas. Après coup, j’étais très sereine car à mes yeux j’avais vraiment gagné mon Koh-Lanta.

On sent d’ailleurs une grande fierté dans ses yeux quand il te voit.
Oui car je crois qu’il ne s’y attendait pas ! (rires) Il sait qu’avec mon caractère ça aurait pu me jouer des tours. Aller au clash peut être très dangereux dans Koh-Lanta ! C’est pour ça qu’il ne donnait pas cher de ma peau et qu’il est si étonné de me voir là.

C’est ta plus belle émotion dans ce Combat des héros ?
Ah oui, il n’y a pas photo. Je crois que ça se voit d’ailleurs ! On a beau s’y attendre, on se dit toujours qu’il n’a pas pu faire tous ces kilomètres pour venir nous voir… En plus, toutes les émotions sont décuplées dans Koh-Lanta. Lui-même ne m’a jamais vue dans cet état-là en dix ans de vie commune.

Qui est ton favori désormais pour la victoire sur les poteaux ?
Jérémy, sans hésitation. Il m’a dévoilé l’histoire du faux collier et il a en plus les qualités en équilibre pour aller au bout. Il en veut et il a en plus été éliminé avant de revenir ! Il le mériterait vraiment.

en savoir plus : Nathalie, Javier - 4è finaliste, Pascal, 2è finaliste, Yassin