Joseph, éliminé : “Si c’était à refaire, je prendrais mon temps pour éteindre le feu”

Dans “Koh-Lanta, l'île des Héros”, ce vendredi 21 février sur TF1, Joseph a été éliminé. En exclusivité pour MYTF1, l’aventurier revient sur son aventure.

Joseph, Pourquoi avoir participé à Koh-Lanta ? Quel était votre but ?
J’avais envie de me surpasser, de faire une aventure face à moi-même, sur une île déserte. Dans la vie, je n’ai besoin de personne pour avancer. Maintenant ce que j’aime, c’est pouvoir partager. J’avais envie de vivre Koh-Lanta comme une belle aventure humaine et collective mais je savais d’office que ce serait mon point faible. Faire semblant de parler avec des gens que je ne trouve pas intéressant, c’est très difficile pour moi.

Vous vous êtes rapidement autoproclamé “chef du feu”...

Ce qu’il s’est passé, c’est que j’ai lâché un bref “Je sais faire le feu” sur le bateau et après, tous ont eu des attentes sur moi. En vrai, je ne pensais pas être le seul en capacité de le faire après toutes ces saisons de Koh-Lanta. Une fois sur le camp, j’ai compris qu’on m’attendait au tournant. J’ai d’abord eu du mal à faire du feu parce que je n’avais pas trouvé le bon bambou pour y arriver. J’ai galéré mais je tenais vraiment à réussir ! Ce n’est pas vrai que je ne laissais pas faire les autres… Tous pouvaient essayer !

Finalement, vous parvenez à faire du feu. Une victoire ?

Oui, c’est une réussite parce que j’avais une épée Damoclès au-dessus de la tête depuis 24h. Je savais que si je ne réussissais pas le feu, je sautais ! Je ne suis pas “Mister Courbettes” donc je n’ai pas réussi à me faire des alliés même si j’ai bien tenté d’avoir des sujets de conversations basiques avec les garçons. Voitures, sport, sorties, filles… Mais rien n’y faisait ! Le feeling ne passait pas. En cherchant à faire le feu, j’ai perdu du temps précieux pour faire des stratégies.

Quand est-ce que vous comprenez que vous allez être éliminé ?

Lorsque l’on perd l’épreuve d’immunité, je sais que je vais partir. Ahmad aurait mérité d’être éliminé parce qu’il est celui qui nous a fait perdre en paniquant dans l’eau… Mais c’est quelqu’un d’intelligent et il a su se créer des liens au sein de l’équipe qui l’ont sauvé. Jusqu’au bout, j’ai espéré que l’on joue cette aventure au mérite. C’est ce qu’on s’était dit dès les premiers instants sur le bateau. “On ne votera qu’au mérite,” avait d’ailleurs lancé Delphine. J’étais rassuré sur le premier problème que j’avais au niveau des stratégies... Cette aventure allait se jouer entre ceux qui avaient envie de suer. Je nous voyais comme une équipe de guerriers dans laquelle j’allais prendre du plaisir à être. Cela ne s’est pas vraiment passé comme prévu.

Pourquoi avoir éteint le feu avant le conseil ?

J’étais seul face au feu pendant un long moment, durant laquelle j’aurai pu l’éteindre sans problème. Dans un premier temps, j’avais seulement caché le bon bambou. C’était taquin mais ça ne les handicapait pas plus que ça. Puis, Charlotte est venue se confier à moi et m’a annoncé que j’étais celui qui serait éliminé au conseil. Là, il était hors de question pour moi de leur laisser le fruit de mon travail durant plusieurs jours… Ils ne le méritaient pas ! Sur le coup, ça m’a embêté qu’ils aient réussi à le rallumer. L’équipe rouge peut remercier Pholien qui n’a pas démérité. Finalement, c’est de bonne guerre !

Déçu de partir le premier ?

Je suis plus que déçu. Koh-Lanta, ça n’arrive qu’une fois dans ta vie et j’avais encore beaucoup de choses à prouver, sur le camp et sur les épreuves. Je pouvais encore leur apporter beaucoup de choses jamais vus dans l'émission. Par ailleurs, j’aurais adoré vivre cette aventure aux côtés des Héros qui me paraissent déjà plus sincères que les coéquipiers que j’avais. J’aurais adoré tisser des liens d’amitié avec eux et me confronter à leur force légendaire.

Vidéos associées

News associées