Koh-Lanta 2021 - Interview de l'aventurier sortant 7 : « J’ai grandi grâce à Koh-Lanta »

Dans “Koh-Lanta, les armes secrètes”, ce vendredi 23 avril 2021 sur TF1, Mathieu a été éliminé lors d'un duel face à Thomas. En exclusivité pour MYTF1, l'aventurier revient sur son aventure.

Mathieu, qu’est-ce que vous étiez venu chercher dans “Koh-Lanta” ?

La dureté ! Il y a des gens qui vont à Koh-Lanta pour gagner ou pour se prouver des choses. Moi je sais déjà ce que je vaux. En revanche, je voulais me faire mal et casser ma routine. Je cherchais un nouveau défi qui allait me sortir de ma zone de confort. Koh-Lanta est arrivé à pic !

Aviez-vous des appréhensions avant de commencer l’aventure ?

Je suis quelqu’un qui fonctionne à l’instinct. Je ne me pose jamais de questions. Je fonce toujours. Je n’avais donc aucune appréhension. Je savais que ça allait être dur même si je n’avais pas imaginé autant. Dans ma tête, je partais au combat et advienne que pourra !

Votre caractère de feu aurait pu vous attirer des ennemis mais vous avez su trouver des alliés chez les jaunes...

Quand je pars sur Koh-Lanta, je me dis que je vais faire mon aventure seul. Tracer ma route comme d’habitude. Mais on a tellement connu la galère chez les jaunes, en début d’aventure, qu’on a été obligés de se serrer les coudes. J’ai trouvé des gens qui ont su me prendre tel que j’étais, trouver les bons mots avec moi. Je n’ai jamais caché qui j’étais. Je suis cash et quand je pense quelque chose, comme lors de l’épreuve du fugitif, je suis obligé de le dire. Parfois, je dis des choses blessantes sans m’en rendre compte et j’ai eu une explication avec Myriam après.

Pourquoi les jaunes ont-ils éliminés leur chef Aurélien ?

Moi je n’ai pas voté contre Aurélien parce que je lui avais donné ma parole. Par contre, j’étais d’accord avec le vote de mes camarades. Aurélien était un très bon aventurier et un très bon capitaine. Il a toujours été droit avec tout le monde et qu’il faisait beaucoup sur le camp mais à l’écouter, il n’y avait que lui. Il est entré dans une espèce de compétition à vouloir toujours se mettre en avant. Il a fini par agacer. Dans Koh-Lanta, un rien peut devenir une tempête…

Vous partez avec le sourire en disant que vous n’en voulez pas à Jonathan. On se demanderait presque où est passé votre tempérament de feu ?

Il faut gagner comme un homme et savoir perdre comme un homme. Koh-Lanta, c’est la guerre et j’aurais fait exactement pareil si j’avais été à la place de Jonathan. Il a fait un très bon choix stratégique en mettant les deux grosses têtes en face. Il faut savoir être bon joueur et l'accepter.

Vous êtes content de votre aventure ?

Je ne pensais pas aller aussi loin dans l’aventure. Quand je suis arrivé à la réunification, je me suis dit : c’est magnifique, j’ai gagné mon Koh-Lanta ! Après, c’était que du bonus. Je suis venu dans Koh-Lanta avec ma personnalité et mes valeurs. J’ai essayé d’être droit dans mes bottes du début à la fin. Que ce soit les jaunes ou les rouges, je pense que j’ai été apprécié de tout le monde et surtout respecté de tous. Je suis parti comme un prince, triste de partir évidemment mais sans trahison et en restant moi-même. Mon aventure était écrite comme ça et je n’ai aucun regret. Personne n’aura éteint mon flambeau et cette aventure m’aura fait grandir.

Vidéos associées

News associées