Koh-Lanta 2021 - Interview de l'aventurier sortant médical : « Je ne peux pas être triste après une telle aventure »

Koh-Lanta 2021 - Interview de l'aventurier sortant médical : « Je ne peux pas être triste après une telle aventure »
Dans “Koh-Lanta, les armes secrètes”, ce vendredi 9 avril 2021 sur TF1, Gabin a été contraint d'abandonner sur décision médicale. Pour MYTF1, il revient sur son aventure.

Gabin, pourquoi avoir voulu participer à Koh-Lanta ?

Chaque année, je me lance un nouveau défi histoire de repousser mes limites aussi bien sur le plan physique que mental. Il y a deux ans, j’ai participé au championnat du monde de courses d’obstacles en Suède. Une course de 24h dans le froid ! Je cherchais donc naturellement un nouveau défi à relever pour 2020 mais avec l’épidémie de Covid, difficile de se projeter. Je me suis inscrit à Koh-Lanta en me disant que cette aventure représentait tout ce que j’aime : le sport, le dépassement de soi, la survie et le partage. J’ai eu la chance de faire partie des 21 aventuriers de cette saison.

Comment vous êtes- vous préparé à Koh-Lanta ?

Je n’ai pas modifié mon entraînement habituel. Je fais déjà beaucoup de sport au quotidien mais j’ai cherché à bosser sur mes points faibles comme la natation en prenant des cours particuliers. J’ai aussi regardé des tutos pour devenir un bon aventurier : construire une cabane, faire un feu,... Pour le reste, on n’est jamais préparé à ce que l’on va vivre dans Koh-Lanta. Nous ne sommes pas vraiment maîtres de notre destin.

Vous vous étiez fixé un objectif ?

Simplement celui de me faire plaisir, de me dépasser sur les épreuves et de partager une aventure humaine avec mes coéquipiers. J’ai intégré cette aventure en étant plutôt serein, prêt à vivre ce que j’allais vivre. Je ne me suis pas fixé d’arriver jusqu’à la réunification ou la victoire par exemple. Je ne suis pas du style à vouloir gagner à tout prix. Je préfère être dans l’ombre et vivre pleinement mon aventure.

Comment s’est passée votre aventure au sein de l’équipe rouge ?

J’ai vécu une très belle aventure. Je m’entendais bien avec tout le monde. Je pense que j’étais bien apprécié et il y avait une bonne cohésion au sein de l’équipe. Il faut dire que nous avons eu le feu très tôt, la cabane était quasi étanche et on s’en sortait bien sur la nourriture. On a gagné pas mal d’épreuves aussi. Les conditions étaient réunies pour que la cohésion se crée entre nous, même si, on le voit dans le dernier épisode, les garçons commencent à jouer entre eux. Personnellement, je n’étais pas d’accord avec le fait d’éliminer les filles. Je ne suis pas venu à Koh-Lanta pour faire des rencontres garçons ou filles mais pour rencontrer des aventuriers.

Malheureusement, vous êtes contraint d’abandonner sur décision médicale. Vous êtes déçu?

Je ne peux pas être triste après avoir vécu une aventure telle que Koh-Lanta même si évidemment, c’est frustrant de sortir comme ça. Je me suis fait mal au genou lors de la toute première épreuve, et cette douleur ne m’a jamais quitté. Malheureusement ça fait partie de l’aventure. En revanche, j’étais fier de pouvoir donner une seconde chance à Magali. Une aventurière que j’aimais beaucoup et qui ne méritait pas de partir si tôt. D’ailleurs, je n’avais pas voté contre elle. Pour moi, elle méritait vraiment de continuer. Son retour permet aussi de redistribuer les cartes au sein de l’équipe rouge. Les filles ont peut-être encore une chance de renverser la tendance !

Qu’est-ce que vous garderez de Koh-Lanta ?

Tout ! Quelle aventure incroyable et quelle chance j’ai eu de pouvoir vivre tous ces moments. Voyager en 2020, découvrir Tahiti, partager ce confort avec Teheiura, l’épreuve du fugitif que nous avons remportée en équipe… Je garde tout et je ne réfléchis pas à ce qu’aurait pu être mon aventure si… Avec des si, on refait toute son aventure !

Vidéos associées

News associées