Koh-Lanta : Koh-Lanta 3 - Boca des Toros : Résumé

Voir le site Koh-Lanta

Logo Koh-Lanta 2 à 4
Par Christ-Laur PHILLIPS|Ecrit pour TF1|2008-12-12T12:49:00.000Z, mis à jour 2008-12-12T12:49:00.000Z

moundirtonykl3.jpg
Le décor de la troisième saison de Koh-Lanta s'est planté au Panama, dans l'archipel de Bocas del Toro.

Cette édition a été diffusée du vendredi 6 juin au vendredi 29 août 2003. Les deux tribus en compétition étaient les Machiga et les Boro. Les grandes gagnantes ont été les jeunes mamans, Delphine et Isabelle.
Elles se sont donc partagé la belle somme de 110 000 €. Le jury étant composé de 6 personnes, impossible de recueillir une unanimité lors du dépouillement final...

Koh Lanta 3 a été fortement marqué par des conditions de survie plus dures que lors des précédentes éditions. Cette situation a donné lieu à de nombreux abandons. Il est donc devenu urgent de réalimenter les groupes. Conclusion : l'arrivée de deux nouvelles candidates en cours de jeu : Hélène, qui a fait son entrée le 6ème jour et Delphine, arrivée près de trois semaines après le début du jeu.


Cette année les candidats ont beaucoup misé sur les stratégies guerrières, les coups bas, alliances ou autres trahisons.
La pénibilité des conditions n'était peut être pas étrangères à ces prises de position parfois discutables.


Entre une pluie incessante, des moustiques voraces, des blessures physiques et de profondes déprimes, nous avons eu droit cette année là à une véritable hécatombe.
Ce sont près de la moitié des aventuriers qui ont déclaré forfait en cours de jeu. Entre Alexandra, allergique aux piqures de moustiques, Candice qui ne supportait pas les épreuves, Michels qui s'était blessé avant même de commencer le jeu, Julie, Philippe et Richard qui ont été évacué d'urgence suite à des blessures, le bilan a été meurtrier...
Mais d'autres moments forts de la saison ne sont pas aussi sombres.


On se rappellera la participation exceptionnelle de Tony qui, du haut de ses 60 ans, a pris en charge toute l'organisation de son camp. Son élimination a été vécue comme une grande injustice, tant son rôle était important. Son retour aussi, suite à son exil forcé, a fait le bonheur de ses fans, avides de règlements de comptes et de calculs stratégiques.
On notera aussi les nombreux clashs de Moundir, qui n'avait pas peur de dire ce qu'il pensait, dépassant souvent les limites fixées par la bienséance et versant sans complaisance dans la vulgarité.


La réunification de cette année houleuse s'est faite dans la douleur. L'orange ne leur allant pas au teint, les candidats se sont adonnés à tous les coups bas possibles. Du grand art !

Cette troisième saison nous a montré que Koh Lanta c'est survivre aux éléments mais aussi aux autres, sans jamais savoir lequel de ces adversaires est le plus impitoyable.