Koh-Lanta : Koh-Lanta 6 - Vanuatu : Résumé

Voir le site Koh-Lanta

Logo Koh-Lanta 6
Par Olivier D'ARIES|Ecrit pour TF1|2008-12-11T12:29:00.000Z, mis à jour 2008-12-11T12:29:00.000Z

Emilie et François-David de Koh-Lanta 6
Les participants sont très vite mis dans le bain, devant sauter du cargo qui les achemine sur le lieu de leur calvaire. Montés sur des canots pneumatiques, c'est à la rame que les naufragés rejoignent la jungle.

Denis annonce une revanche vis à vis de la précédente édition : Juniors contre Séniors ! Les moins de 31 ans seront jaunes (les Tana), les plus de 31 ans, rouges (les Mosso).
Une course de vitesse rapidement organisée et gagnée par François-David donne un gain précieux aux juniors. En effet, Denis fourni une boîte avec 3 allumettes. De quoi allumer du feu... si seulement la pluie voulait bien cesser !
Karine perçoit bien rapidement la faiblesse du groupe : beaucoup de discussions mais peu d'action. Dans la nuit humide du Vanuatu, le froid a raison des aventuriers qui décident hâtivement de craquer une première allumette... sans succès. Le lendemain matin est synonyme d'un deuxième échec.
Les premières tensions se font alors sentir chez les Tana.

Sur Mosso, Mama se plaint du dos. Son saut raté depuis le cargo lui a laissé des séquelles. Ce qui n'empêche pas la tribu de s'activer elle aussi à tenter de faire du feu, de manière plus artisanale. Là encore, le précieux élément n'est pas au rendez-vous.
Les rouges remportent tout de même la première épreuve d'immunité, qui leur fournit également le feu.
De leur côté, les jaunes échouent pour la dernière fois avec les allumettes.
Alors que les séniors dégustent un festin de riz, coco, bigornaud et autres bananes, les juniors en plein désarroi commettent une nouvelle bêtise au mépris des règles élémentaires de survie. Ils consomment des noix inconnues trouvées dans la jungle. Les premiers résultats ne se font pas attendre : chaque aventurier connaît quelques problèmes...digestifs !
Malgré cette vague de maladie il est temps d'aller au conseil et c'est Karine qui est éliminée. Trop émotive et discrète, l'aide soignante tombe de haut.

Les jaunes se remettent vite et gagnent le droit de rencontrer Samson, un local du Vanuatu qui apprend à la jeune tribu à faire du feu. Leur premier repas chaud : c'est un véritable bonheur !
Mais la houle soulevée au grand large par des vents de plus de 150 km/h vient directement mettre en péril la plage des juniors. Ceux-ci sont ainsi obligés de changer leur campement de place, vers la forêt. Insuffisant face à ce qui se révèle être un cyclone !
Les 15 naufragés sont alors évacués vers une école située en lieux plus sûrs. Le temps de laisser au cyclone Jim le temps de dévier de sa trajectoire.

Et même si le soleil est revenu, le temps se gâte sur Mosso. Nathalie, fidèle à elle même, a décidé de prendre en main l'équipe, ce qui est plutôt mal perçu et en agace plus d'un : Mika, Laurent et Estelle en tête.
Sur Tana
c'est Emilie qui énerve Ludovic. Ce dernier, naturellement devenu l'un des leaders des juniors, ne veut laisser aucune place à la coquetterie.

Emilie est clairement menacée par les deux leaders Ludovic et Sébastien au prochain conseil qui s'annonce pesant. En effet, les juniors ne semblent pas comprendre l'état critique de la situation.
Mais stupeur, c'est Sébastien qui est éliminé à une voix près d'Emilie. Celui qui pensait avoir acquis un statu de meneur tombe de bien haut et quitte l'aventure, rongé par les regrets.
Qui chez les garçons a donc rejoins l'alliance féminine ? François-David bien sûr ! Le vaillant jeune homme, sous le charme de la belle Emilie, a laissé parler les affinités, bien loin des stratégies.
Cet événement provoque alors de vives tensions entre l'épéiste et notamment Nico.

Si les nerfs sont à vif chez les Tana, ils le sont aussi chez les Kumo à l'approche de leur premier conseil. Une sombre histoire de pates de crabes coupés par Nathalie divise le campement. La coupe est pleine, la chef d'entreprise quitte l'aventure, non sans paroles aigries.
Apaisés par le départ de Nathalie, les Mosso envisagent l'avenir de façon plus sereine. C'est sans compter sur le départ de Mama, qui ne s'est jamais vraiment remise de sa chute. Comme le stipule le règlement, c'est le dernier aventurier éliminé qui revient sur le campement. Nathalie arrive donc, triomphante, au grand désarroi de Mika et des siens. Catherine, fidèle alliée de la paria des rouges, est submergée par l'émotion.

Si l'on pouvait craindre le pire, il n'en est en fait rien. Au contraire, Estelle et Nathalie finissent même par se lier d'amitié. Seul Alain préfère camper sur ses positions.
Mais le calme revenu ne dure pas bien longtemps. Nicolas, parti à la châsse au harpon, se blesse au genou. Victime d'un traumatisme, le casse-cou est obligé de quitter l'aventure. C'est Sébastien l'ex Tana qui le remplace, avant d'être repêché par les juniors lors d'un nouveau jeu de confort ! En voilà un qui aime voyager.

Le prochain conseil Mosso voit Alain partir, plein de fierté et de dignité. Sa non réconciliation avec Nathalie lui aura été fatale.
Un malheur n'arrivant jamais seul, après Nicolas, c'est Jean-Claude qui se blesse à la main. Les rouges espèrent revoir vite leur sémillant sexagénaire, d'autant que les Mosso ont déjà perdu 2 candidats sur blessure.

Sur Tana, le moral des troupes est au plus bas. Affamés, fatigués, les nerfs craquent et les pleures abondent.
Pourtant ce sont bien les Mosso qui retournent encore une fois au conseil. Mika est le seul homme rescapé... jusqu'au retour d'Alain, en remplacement de Jean-Claude, définitivement sorti sur blessure.
Et c'est pourtant le menuisier qui est remercié par la solidarité féminine d'une bien étrange manière de tous ses efforts sur le camp.
Celui-ci s'était démené pendant 3 jours pour nourrir les femmes mais c'est sans remord qu'elles l'ont congédié.


L'heure de la réunification est arrivée
. Nathalie et Gaëlle les deux ambassadrices mettent le nom d'Estelle sur le papier. Celle-ci est effondrée à l'idée de partir. Les autres rouges ne comprennent pas que Nathalie n'ait pas tenté le tirage au sort, ce qui ne changeait en théorie rien à la décision des juniors d'éliminer la boulangère.
L'harmonie règne sur le campement réunifié, jusqu'à l'apparition des éternelles manigances. Nathalie est prise en grippe par les juniors qui n'apprécient pas ses stratégies. François-David n'est d'ailleurs pas dupe des manigances autours de sa personne. Les règlements de compte fusent et finissent par détériorer les rapports entre Catherine et Nathalie.

Les deux ex-amies se renvoient la balle quand aux déclarations déplacées sur les ex jaunes et c'est la chef d'entreprise qui est finalement éliminée. Son retour en grâce chez les seniors n'aura pas perduré chez les juniors.
L'ambiance du camp s'améliore peu à peu. L'alchimie entre la maturité et la fougue est récompensée par la prise d'une poule dans un piège confectionné au préalable.
Mais l'alliance des juniors est plus forte que tout et Catherine est invitée à plier bagage.

Les Tana sont les seuls survivants. En leur sein, 3 clans se sont formés : Sébastien et Ludovic, Emilie et François-David, et les sœurs inséparables Marie et Gaëlle.
Et quand pour la première fois les juniors doivent éliminer quelqu'un de la tribu originelle, c'est un drame.

Contre toute attente, Marie, inséparable de Gaëlle depuis le début du jeu, décide d'éliminer cette dernière au conseil. La mère de famille tout d'abord abasourdie, est finalement révoltée par cette trahison. Les pleures de Marie ne changeront rien et c'est dans une ambiance pesante que les naufragés regagnent leur campement. Ceux-ci ne comprennent pas cette trahison.

Ludovic quand à lui invite François-David à partager sa victoire au jeu de confort, alors que ce dernier était finaliste de l'épreuve des bambous. Les deux acolytes remportent une visite de la contrée et de son volcan, Yasur. C'est des souvenirs pleins la tête et le ventre plein de 2kg de viande que les deux veinards reviennent sur le camp.
La prochaine immunité est remportée par François-David et c'est Marie qui est poussée vers la sortie. Son arrivée à la maison des éliminés jette un froid. L'explication avec Gaëlle est houleuse.

Les quatre demi-finalistes sont donc François-David, Emilie, Ludovic et Sébastien. Durant l'épreuve d'orientation, le courageux Ludovic ne parvient pas à trouver l'un des trois masques qualificatifs. Il reconnaît sa défaite et part déçu mais la tête haute.
L'épreuve des poteaux voit Emilie triompher, malgré une blessure à la cheville. François-David éliminé en premier, Sébastien se devait de gagner pour aller en final. Une fois tombé il se sait éliminé car Emilie choisit bien évidemment son compagnon d ‘aventure François-David.

Et c'est ce dernier qui est élu à 5 voix contre 3 pour Emilie. Le bellâtre partage sa victoire avec sa douce, après avoir été porté en triomphe par le reste des participants.
Paire inséparable durant l'aventure, les deux amoureux repartent avec la plus belle des victoires.