Jessica, éliminée : "J’ai avancé avec pour seul allié Claude" (INTERVIEW)

Jessica, éliminée : "J’ai avancé avec pour seul allié Claude" (INTERVIEW)
Dans “Koh-Lanta, l'île des Héros”, ce vendredi 8 mai sur TF1, Jessica a été éliminée. En exclusivité pour MYTF1, l’aventurière revient sur son aventure.

Jessica, vous avez été probablement le Héros de ce Koh-Lanta le plus discret mais aussi le plus éprouvé. Comment avez-vous vécu votre aventure ?

Mon parcours a été très stressant et intense émotionnellement. Dès l’entrée dans le jeu, on était confiné entre Héros sur notre île, avec une seule hâte, celle d’intégrer le jeu. Au moment venu, je fais l’erreur fatale de perdre et je suis éliminée de Koh-Lanta. C’était très difficile à accepter après avoir tant attendu et espéré. J’ai ressenti beaucoup de frustration mais je ne pouvais m’en prendre qu’à moi-même.

Mais ce n’était qu’un faux départ puisque vous revenez dans le jeu suite à la sortie médicale de Marie...

Quand j’ai la chance de réintégrer le jeu, je suis la plus heureuse. Enfin, l’aventure pouvait commencer… Mais rapidement, je me suis rendue compte que ça n’allait pas être aussi simple que ça. J’avais oublié qu'il arrive souvent dans Koh-Lanta que le dernier arrivé est le premier à partir. Je n’avais pas prévu d’être aussi discrète dans le jeu mais j’ai su que je devais l’être pour tenter de me faufiler dans les mailles du filet.

Pourquoi les Rouges n’ont pas accepté de se mélanger aux Héros selon vous?

A mon grand étonnement, au lieu de se servir de nos expériences et de pouvoir compter sur nos forces, les Rouges n’avaient pas envie de faire l’aventure avec les Héros. Peut-être qu’on leur faisait peur… Dès le départ, je ne me suis pas sentie rouge même s’ils ont tous été très corrects avec moi. Je me suis retrouvée seule et je n’ai jamais vraiment été intégrée au groupe.

Quand on revient pour une revanche, on se donne quels objectifs ?

Quand on va à Koh-Lanta, on ne peut partir avec un plan en tête. Néanmoins, je partais avec l’envie d’être plus dans la stratégie. Ce que je n’ai pas réussi. Je suis quelqu’un qui m’intègre très facilement dans des groupes. Dans ma vie, j’ai grandi et avancé en équipe. Je suis toujours la bonne copine, celle avec qui on va rigoler et sur qui on peut compter. Je vendrais mon âme plutôt que de trahir un ami. La grande différence entre ma première aventure et celle-ci, c’est que je n’ai pas retrouvé cet esprit d’équipe et ça m’a complètement déstabilisée. C’est la première fois de ma vie que ça m’arrive. J’ai toujours une équipe, une bonne copine avec moi. Ma bonne copine, c’était Claude. Heureusement que j’ai pu compter sur lui !

Vous n’aviez pas fait de pacte entre Héros avant de commencer véritablement le jeu en équipes ?

Bien sûr qu’on se l’est fait comprendre. Entre Héros, on devait rester soudés et avancer ensemble, tout en ralliant des anonymes avec nous. C’était évident qu’on ne devait pas se tirer dans les pieds.

Comment vous expliquez que Moussa s’est peu à peu désolidarisé de vous ?

Je pense que Moussa s’est détaché à partir du moment où il s’est retrouvé dans l’équipe des Jaunes. Son aventure a réellement commencé à ce moment-là. Il a créé de vraies affinités avec les membres de son équipe et il ne pouvait plus les exclure facilement. Si j’avais été à sa place, j’aurais sûrement fait comme lui.

En vous trahissant sur l’élimination de Charlotte et Teheiura et en contribuant à vous éliminer à ce conseil, pensez-vous que Régis est le grand stratège de l’équipe jaune?

Non je ne pense pas que Régis soit la tête pensante des Jaunes. Selon moi, il s’est perdu dans son alliance, souvent tiraillé de gauche à droite. Même si Régis m’avait donné sa parole. J’avais vu des conversations se faire en pleine nuit. Les Jaunes ont rattrapé leur soldat et il a retourné sa veste ! L’union fait la force et l’équipe jaune est soudée ! Ils restent fidèles entre eux et c’est ce qui les amène loin. J’aurais aimé avoir des alliés en qui je peux avoir confiance et qui croient en moi aussi, pour les emmener le plus loin possible. Une vraie équipe de soldats ! Moi, je lui ai juste reproché de ne pas me l'avoir dit et d’avoir manqué d’honnêteté. Je l’aurais cru.

Discrète dans les stratégies mais redoutable sur les épreuves. Les victoires que vous avez remporté vous font du bien ?

Evidemment ! Je me valorise en me disant que je me suis déchirée dans les épreuves et que j’en ai gagné certaines. C’est à ce moment-là que je montre véritablement qui je suis. Mettre en avant mon côté sportif, c’est une belle victoire et personne ne peut me l’enlever.

Vous êtes heureuse de votre parcours ?

Je suis très déçue de partir évidemment mais j’ai vite pris du recul sur cette belle aventure. Avec la situation dans laquelle j’étais, dès le départ, je ne sais même pas comment j’ai fait pour arriver jusqu’ici. Je suis fière d’avoir su m’en sortir même si je ne me suis pas toujours reconnue.

Vous avez dit votre bonheur de savoir que votre fille était fière de vous...

Ma fille est fière de moi parce que j’ai gardé ma ligne de conduite. Je n’ai trahi personne. Je lui ai juste expliqué mon premier vote contre Teheiura. A ce moment-là, ce vote était inutile et ne changeait pas l’issue du conseil. Mais si je mettais le nom de quelqu’un d’autre, je risquais de me faire un ennemi. Elle l’a très bien compris .

Vous êtes prête à repartir pour un Koh-Lanta ?

Je suis toujours prête à partir. Mes plus grands souvenirs sont ceux des paysages, des affrontements sportifs, des rencontres… Qui a la chance de pouvoir vivre ça aujourd’hui ? Partir sur une île déserte au bout du monde… Koh-Lanta c’est ma colo d’adultes ! Je n’en garde que le positif et j’espère que le lien que j’ai créé avec mes copains d’aventure perdurera. Maintenant, je suis prête à repartir au front dix fois !

News associées