Moussa, éliminé : “17 ans après ma première participation, j’ai vécu une aventure extraordinaire”

Moussa, éliminé : “17 ans après ma première participation, j’ai vécu une aventure extraordinaire”
Dans “Koh-Lanta, l'île des Héros”, ce vendredi 29 mai sur TF1, Moussa a été éliminé. En exclusivité pour MYTF1, l’aventurier revient sur son aventure.

Moussa quand on a fait Koh Lanta, 17 ans après sa première aventure, qu’est-ce qu’on vient chercher cette fois ?

On vient chercher la gagne ! En 2003, j’étais arrivé aux poteaux. En 2012, j’avais perdu l’épreuve éliminatoire avant la finale. Cette saison, je suis vraiment venu pour gagner !

Quand vous avez découvert les règles de ce Koh-Lanta, Île des Héros, qu’en avez-vous pensé ?

Je ne vais pas vous mentir, mélanger des Héros avec des nouveaux aventuriers, ça m’a d'abord fait peur. Quand on est arrivés sur place, on a tous été surpris par les règles de ce Koh-Lanta mais le jeu nous a vite rattrapé. Aujourd’hui, je n’ai aucun regret parce que partager cette aventure avec des nouveaux aventuriers, c’est une expérience unique.

Contrairement aux autres Héros, vous êtes parvenu jusqu’à l’épreuve d’orientation sans trop de difficulté. Qu’est-ce qui a fait la différence selon vous ?

Mon intégration auprès des jaunes a fait toute la différence par rapport aux autres Héros. Chez les Rouges, ils étaient la cible à abattre alors que chez les jaunes, ils m’ont tout de suite accueilli comme l’un des leurs. Ce qui a compliqué les choses par la suite puisque je me suis senti parfois tiraillé entre deux clans. J’étais arrivé avec les Héros et dans l’idée, on se soutenait jusqu’au bout. Mais en face, j’avais eu un accueil tellement chaleureux de la part des jaunes avec qui j’ai créé des affinités au fil des jours… Je ne me voyais pas les trahir. J’avais promis de les emmener le plus loin possible dans l’aventure, avec ou sans les Héros.

Vous avez pourtant voter contre les Héros alors qu’il restait encore des ex-rouges… Que s’est-il passé ?

Je voulais vraiment faire l’aventure avec les Héros mais, à un moment donné, une alliance s’est créée entre Claude, Jessica et Teheiura à laquelle Sam s’est rallié. Je n’étais pas dans l’équation et on ne m’a rien proposé. J’aurais aimé qu’ils m’en parlent. Peut-être qu’ils se sont dit que mon alliance avec l’équipe jaune serait plus forte. Puis, il y a eu l’histoire de la flèche de Teheiura qui m’est restée en travers de la gorge. Je n’avais pas l’intention de l’éliminer, je lui avais juste promis de prendre ma revanche sur une épreuve. J’avais été tellement bien intégré à l’équipe des jaunes que je me devais de leur rendre la pareille et de leur rester fidèle.

Vous vouliez éliminer les plus forts ?

Pas du tout. Teheiura représente l’aventurier parfait pour moi. C’est vrai qu’il est très fort dans les épreuves mais la stratégie d’éliminer le plus fort n’a jamais été la mienne. La preuve avec Claude ! Qu’il gagne une immunité ou non, il n’a jamais eu un vote contre lui au conseil. Alors, c’est vrai que j’avais plus d’affinités avec Claude qu’avec Teheiura… D’ailleurs, quand Charlotte a voulu la peau de Claude, je l’ai protégé. C’est un ami, un Héros et un sportif accompli. Quand il en a eu besoin, j’ai su assurer ses arrières.

Racontez-nous l’épreuve d’orientation.

Cette épreuve m’a rappelé mon aventure en 2003 que j’avais réussi à l’époque. Pour moi, l’orientation est vraiment l’une des épreuves les plus dures de Koh-Lanta. Avant d’y aller cette saison, je me suis dit qu’il fallait absolument que je garde mon calme, que je maîtrise mes émotions et mon stress. Je devais rester concentré. Mais au bout de cinq heures éprouvantes sous un soleil de plomb, je me suis laissé envahir par le stress et j’ai fait n’importe quoi avec ma boussole. Je suis forcément déçu de quitter l’aventure si près du but. J’aurai aimé faire l’épreuve des poteaux et je savais que si je faisais partie des deux finalistes, avec l’alliance jaune en majorité, j’avais de belles chances de gagner cette édition de Koh-Lanta. Malheureusement, mon aventure 2020 s’arrête ici.

Est-ce que vous êtes fier de votre parcours ?

Je suis heureux de mon aventure. J’ai essayé d’apporter mon expérience à l’équipe jaune. Chaque aventure est différente et pleine de surprises mais celle-ci a été encore une fois, extraordinaire. Je suis aussi un peu frustré de ne pas avoir gagné d'épreuve en individuel après la réunification. Mais comme j’aimais le dire aux autres aventuriers : On est tous des machines ! Mon seul combat a toujours été contre moi-même. En trois aventures, personne ne m’a jamais éteint mon flambeau et personne ne me l’éteindra jamais. C’est ma petite victoire !

Etes-vous prêt à repartir une quatrième fois ?

Là tout de suite, je vous répondrais non (Rires). Après chaque aventure, on se dit : “Plus jamais” mais on a tellement cette émission dans la peau que quand on nous rappelle, on n’hésite pas une seule seconde. On verra ce que l’avenir me réserve… Pour l’instant, je me consacre à la musique. Je viens de sortir un single en duo avec Davassy, largement inspiré de mes aventures dans Koh-Lanta qui s’appelle “Aventuriers”. C’est un hymne à la bonne humeur et j’espère que les fidèles téléspectateurs aimeront danser dessus !

Vidéos associées

News associées