Koh-Lanta - Sébastien, éliminé : « J’ai tenté une stratégie malencontreuse qui s’est retournée contre moi »

Il a pourtant œuvré sur le camp. Il s'amusait même à dire qu'il arriverait à ses faims par leur faim. Mais cela n'a pas suffi. Sébastien a été éliminé de Koh-Lanta lors du conseil du 9 octobre

On vous laisse complètement abasourdi à la sortie du conseil, un peu sonné…

Je suis tombé de l’armoire quand Denis m’annonce de venir le rejoindre et d’éteindre mon flambeau. J’ai reçu un coup de massue. J’étais, dans le langage sportif, complètement K.O. A un moment, j’ai même eu l’impression de perdre connaissance. J’étais comme hypnotisé. j’écoute la voix de Denis et je ne sais pas trop ce qui se passe.

Est-ce que vous comprenez aujourd’hui le vote de vos co-équipiers ?

Koh-Lanta est un jeu et chacun veut sauver sa peau. Il faut trouver un nom à mettre dans l’urne. Et ils ont mis le mien. Maintenant j’ai, aujourd’hui encore, du mal à comprendre ce choix. J’ai été assez efficace sur les épreuves (même si j’ai tiré trois fois la boule noire) et j’ai beaucoup œuvré sur le camp. Je m’amusais à dire que : « j’arriverai à mes fins par leur faim ». Donc, Oui, ce vote m’a peiné.

Certains ont dit de vous que vous étiez opportuniste….

Non, ce n’est pas être opportuniste. Mon champ d’action était restreint. Soit je votais au mérite en votant contre Marie-France soit je votais à contre-cœur contre Fabrice. Je partais du principe qu’il était le plus faible de la tribu. Comme on (les hommes) était plus nombreux que les jaunes, on était obligé de tirer la boule noire lors des jeux. Tactiquement, il fallait éliminer le plus faible des hommes de notre tribu.

Quand on répète à longueur d’épisode que l’on est Franc et honnête, que son binôme dans l’aventure est Fabrice, on peut légitimement s’interroger sur votre stratégie ?

Je suis d’accord mais la raison et mes valeurs ont fait que je n’ai pas voté pour Fabrice. J’ai préféré me brûler les ailes en allant lui dire que je ne voterai pas contre lui. Fabrice et moi, nous avons des valeurs communes, les valeurs travail et humaines.

On a quand même l’impression que c’est vous qui distillez l’idée de voter contre Fabrice auprès du groupe ?

Oui c’est perçu comme ça. Mais j’ai voulu sauver ma peau.

Votre stratégie de proposer le nom Fabrice, votre binôme ne vous a-telle pas mise en danger alors que vous ne l’étiez pas vraiment ?

Peut-être... Peut-être… Peut-être... Que j’ai vu trop vite. Mais je tiens à préciser. Mes valeurs humaines ont fait que mon vote n’a pas été dirigé contre Fabrice. J’ai peut-être lancé une idée de stratégie malencontreuse qui s’est retournée contre moi. Cela oui je le pense.

Les stratégies ont-elles la cote cette saison ?

C'est vrai. Adrien, Aubin et maintenant moi.... Mais on est encore au début de l’aventure. On essaie d’essorer la salade. Après je pense que la stratégie va se dévoiler. Mais pour le moment, la stratégie n’est pas récompensée.


Vous, l’ardéchois qui n’était pas sorti de son département même pas « pour monter à la capitale », cela fait quoi de partir aussi loin et de vivre comme un Robinson ?

Mon aventure a commencé dès le casting quand il a fallu que je prenne le train à la gare d’Avignon. (Rires) Cela été un grand périple. Je suis heureux dans mon petit cocon mais partir à l’aventure de l’autre côté de la planète. Quel bonheur.

Cela nous repositionne, nous, être humain. On vit sur une île déserte avec des besoins primaires et parfois on a tendance à l’oublier le soir devant sa télé avec sa clim réversible en mangeant un poulet élevé aux antibiotiques.

Cela faisait 12 ans que je tentais le casting. J’ai commencé j’étais minot, beau et avec des cheveux. Il faut croire en ses rêves et d’aller jusqu’au bout.

Quels sont vos favoris pour la suite ?

Koh-Lanta est un jeu de quille. Une quille peut en faire tomber une autre. La boule peut rebondir sur un caillou. Mais mes favorites, (je suis chauvin) sont Ava et Alix en espérant qu’elles représenteront fièrement notre belle région du Sud.

Rendez-vous la semaine prochaine, le vendredi 16 octobre, pour un épisode spécial réunification. Découvrez en avant-première les premières minutes

En savoir plus sur Denis Brogniart

Vidéos associées

News associées