Nicolas, éliminé : "Mon fils a très mal vécu mon absence"

nicolas-elimine-mon-fils-a-tres-mal-vecu-mon-absence-45974268
Dans “Koh-Lanta, La guerre des chefs”, ce vendredi 31 mai sur TF1, Nicolas a perdu lors d'une épreuve éliminatoire. En exclusivité pour MYTF1, l’aventurier revient sur son aventure.

Vous êtes donc le malheureux perdant de l’épreuve éliminatoire... C’est plus difficile de partir sur un jeu ou sur un vote ?

Je me suis mis une telle pression que j’en ai perdu mes moyens. Partir sur un jeu, c’est plus facile à accepter puisque j’étais le seul maître de mon destin. Je n’ai été victime d’aucune stratégie ou trahison des autres aventuriers. Néanmoins, c’était difficile parce que je ne m’y attendais pas. J’avais depuis longtemps, une épée Damoclès au dessus de moi mais j’étais toujours parvenu à m’en sortir. Si je n’avais pas perdu ce jeu et que Cindy était partie à ma place avec son collier, les cartes auraient été redistribuées. J’aurai pu aller jusqu’en finale !

Vous deviez partir au premier vote des jaunes et finalement Victor n’a pas sorti son collier. Depuis, on a souvent pensé à vous éliminer mais vous êtes resté dans le jeu. C’est quoi votre secret ?

J’ai vraiment eu une bonne étoile tout au long de l’aventure. On n’avait pas donné cher de ma peau et j’ai réussi à m’en sortir. C’est vrai qu’on a un peu gardé cette image négative de moi. L’aventurier en manque de ses proches, prêt à abandonner le jeu… Je me suis vraiment découvert une sensibilité à fleur de peau dans Koh-Lanta.

La semaine dernière, vous avez d’ailleurs craqué lorsque Steeve et Cyril sont revenus sans votre courrier...

Moi j’avais gardé un goût amer de cette épreuve qu’on avait gagné collectivement avec les jaunes mais à laquelle j’avais largement contribué. Béatrice avait le choix entre le riz et le le coup de téléphone. J’avais été anéanti quand elle était revenu avec le riz. Alors quand nous avons eu cette deuxième chance d’avoir des nouvelles de nos proches, je ne voulais pas passer à côté. Ce n’est pas parce qu’on est parents qu’on doit être prioritaires. Simplement, Cyril et Maud avaient déjà parlé à leurs proches. D’ailleurs, Maud avait dit qu’elle laisserait sa place avant de se rétracter. Ne pas avoir ce courrier m’a rendu fou ! Je ne voulais pas voir des dessins de mon fils comme l’a dit Steeve dans l’épisode. Je voulais lire que ma femme et mon fils allaient bien. Si j’avais lu “Nico tout va bien, continue !” A ce stade de l’aventure, ça m’aurait donné une force incroyable.

Comment se sont passées vos retrouvailles avec Mathis ?

On s’est retrouvés là où nos chemins s’étaient séparés, sur le quai de la gare. J’étais au téléphone avec lui pendant tout le trajet en train. Lorsqu’il m’a aperçu à la fenêtre, il a couru jusqu’à ce que le train s’arrête. Il s’est jeté dans mes bras et m’a dit en pleurs : “Papa, ne pars plus jamais”. Afin de l’aider à mieux vivre la séparation, je lui avais fait son petit Koh-Lanta à la maison. J’avais enregistré des vidéos avant de partir et fait une sorte de chasse aux trésors. Il avait un calendrier avec des indices pour l’aider à trouver des cadeaux cachés dans l’appartement. Malgré tout ça, mon absence a été très difficile à vivre pour lui. C’est difficile de comprendre pourquoi son papa disparaît comme on est un petit garçon de 4 ans. Maintenant, il a des images à la télévision et il comprend ce que faisait son papa pendant tout ce temps. Il est super fier et pense même que j’ai gagné Koh-Lanta.

Il risque d’être déçu lorsqu’il va découvrir votre élimination…

Sûrement un peu mais je lui expliquerai que peut-être, Papa n’a pas gagné. Mais il a vécu une aventure extraordinaire et l’important, c’est de participer et de donner le meilleur de soi.

Qui avez-vous envie de soutenir maintenant ?

Mon copain de bataille depuis le début, c’est Steeve. Mais il n’y a jamais eu de belge vainqueur dans toute l’histoire de Koh-Lanta donc je soutiens aussi Maud.

Attention, Koh-Lanta est de retour le vendredi 14 juin, 21h sur TF1

News associées