Koh-Lanta : La réaction très digne de Yassin après son élimination

Voir le site Koh-Lanta

REAC YASSIN
Par Alexis Hache|Ecrit pour TF1|2017-04-29T08:00:27.096Z, mis à jour 2017-04-29T08:00:27.096Z

Eliminé juste après la réunification de « Koh-Lanta : Cambodge », Yassin est resté très digne malgré la déception de partir si tôt, lui qui rêvait de briller en individuel.

Après 22 jours de survie sur l’île de Koh Rong, Yassin doit quitter l’aventure. Eliminé à l’issue du face-à-face des ambassadeurs, l’électricien bordelais qui rêvait d’aller jusqu’aux poteaux en se mesurant aux meilleurs adversaires lors des épreuves individuelles n’aura pas eu la chance d’en disputer une seule, si ce n’est celle des tables à bascule contre les aventuriers de sa propre équipe.
Sans doute peiné de devoir quitter Koh-Lanta dès la réunification, Yassin est pourtant resté très digne au moment où il apprend que c’est lui qui a été choisi par les ambassadeurs, avec l’appui des autres aventuriers rouges. « On est à Koh-Lanta, il faut s’attendre à sortir à tout moment, concède-t-il devant les autres aventuriers de la tribu réunifiée. Comme Manuella me l’a dit, elle ne s’en est pas cachée, on élimine ceux qui peuvent être un danger le plus rapidement. »
Fidèle à sa philosophie et à l’image qu’il a de l’aventure, Yassin affirme tout de même qu’il espère que « ce sera le meilleur aventurier sur le camp et dans les épreuves qui gagnera Koh-Lanta ». Et malgré la décision de ses coéquipiers rouges de l’éliminer, le Bordelais ne semble pas amer. « Tout ce que j’espère c’est que vous continuerez comme ça jusqu’à la fin de l’aventure. Je vous souhaite vraiment une belle aventure, vraiment. »
Au moment de dire au revoir aux autres aventuriers, quand Sandro explique que son caractère trop individualiste a joué dans le fait de l’éliminer, Yassin reste là encore très serein, n’hésitant pas à se dévoiler un peu. « Le problème, c’est que j’ai essayé à un moment donné, mais ça a été contre-nature. Et le seul moment où je me sentais bien en accord avec moi-même, c’est quand j’arrivais à avoir ces moments où j’étais un peu isolé, dans ma bulle… Je sais que c’est ce qui me coûte l’aventure, mais malheureusement c’est ce qui m’a permis d’être bien. »

en savoir plus : Yassin, Sandro