Koh Lanta: Sophie, éliminée : "Je ne suis plus la même"

Voir le site Koh-Lanta, la guerre des chefs

Sophie - Koh-Lanta - Guerre des Chefs
Par PAULINE CONSEIL|Ecrit pour TF1|2019-05-11T07:00:40.326Z, mis à jour 2019-05-11T07:00:40.326Z

Dans “Koh-Lanta, La guerre des chefs”, ce vendredi 10 mai sur TF1, Sophie a été éliminée aux côtés de Brice. En exclusivité pour MYTF1, l’aventurière revient sur son aventure.

Est-ce que vous avez été éliminée parce que vous étiez avec le mauvais binôme ?


Non je ne suis pas sortie à cause de Brice. Il ne faut pas oublier que quand les autres aventuriers ont voté contre lui, ils savaient très bien qu’ils m’éliminaient aussi.


Vous leur en voulez de vous avoir éliminé ?


Oui et non. J’étais un peu arrivée au terme de mon aventure. Pour moi, ça devenait de plus en plus difficile émotionnellement. Les autres aventuriers le savaient et ils ont su être plus stratèges que moi, sans pour autant me faire de coup bas. Je ne pars pas avec cette impression de trahison comme a pu le vivre Béatrice. Son élimination en revanche, m’a complètement anéantie. C’était mon pilier et j’ai eu comme l’impression que tout s’effondrait autour de moi. A ce moment-là, je me suis dit : Sophie descends de ton nuage, c’est pas le monde des bisounours.


La stratégie, ce n’était pas vraiment votre atout...


Quand on fait l’aventure Koh-Lanta, nous n’avons pas tous les mêmes objectifs ni les mêmes priorités. La mienne était de me reconnaître lorsque je verrais l’aventure à la télé. Je voulais rester droite dans mes baskets et ne pas avoir honte de ce que j’aurais pu faire. Je n’étais pas prête à écraser mon prochain pour gagner !


Est-ce qu’il faut mieux partir avec ses principes ou gagner quitte à trahir ses alliés ?


Évidemment, ça serait très hypocrite de dire que j’ai envie de m’asseoir sur 100.000€ parce que j’ai des principes et que je n’étais pas prête à tout pour gagner. Maintenant, je pense simplement que toute chose arrive pour une raison. Les 100.00€ étaient destinés à être gagné par quelqu’un d’autre.


C’était important pour vous de transmettre ces valeurs à votre fille Anita, à travers l’écran ?


Ma fille, c’est mon pilier. On vit toutes seules, toutes les deux maintenant. Je me bats pour elle tous les jours. Avant le bien matériel, comme par exemple lui ramener un chèque de 100.000€, j’avais envie de montrer à mon enfant que le plus important dans la vie, c’est de respecter son prochain.


Comment a-t-elle vécu votre absence ?


Je pense que ça a été plus difficile pour moi que pour elle. Mais aujourd’hui encore, elle me demande souvent : est-ce que tu vas repartir ? On dort toutes les deux dans le même lit et toutes les nuits, elle me tient la main. Elle se réveille encore parfois en sursaut en me demandant : est-ce que t’es partie ? C’est une petite fille qui a besoin d’être rassurée.


Appréhendez-vous sa réaction quand elle va découvrir votre élimination à l’écran ?


J’ai une petite fille qui est très sensible mais aussi très avancée pour son âge. Quand elle a vu les premières images de Koh-Lanta, elle s’est mise à pleurer de joie. Elle m’a demandé : Maman, qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi je rigole et je pleure ? Je lui ai expliqué cette sensation. Anita a été aussi très touchée par l’élimination de Béatrice qui représentait pour elle, la chef des jaunes. Je ne lui ai pas dit encore que j’allais être éliminée Je pense qu’elle va être très déçue évidemment. D’autant plus que c’est un épisode où je pleure beaucoup et j’ai peur qu’elle pleure avec moi.


Après l’absence de lien avec votre fille, qu’est-ce qui a été le plus difficile à vivre ?


L’ennui ! Pour ma part, Koh-Lanta était avant tout une aventure humaine mais je pense que c’est aussi un rendez-vous avec soi. On vit des moments d’introspection intenses. Parce qu’il ne faut pas croire qu’on cherche de la nourriture toute la journée… Heureusement, je suis quelqu’un d’assez spirituelle. J’aime méditer et faire du yoga, ça m’a beaucoup aidé ! Avant de partir, je venais de me séparer du papa de ma fille. J’ai eu le temps de me poser et de penser à mon avenir. C’était une remise en question totale. J’ai vécu un peu cette aventure comme celle du renouveau.


Justement, qu’est-ce que vous gardez de cette expérience ?


Quand on expérimente la faim, l’inconfort,… Ça aide énormément à relativiser sur le sens de la vie ! Pour moi, j’ai réussi à grandir et à me recentrer sur les choses les plus importantes de la vie. Professionnellement, je cherche maintenant à développer ma propre structure qui associerait corps et esprit, sport et développement personnel.


Quel est votre meilleur souvenir de l’aventure ?


C’est davantage une connexion avec une personne, Steeve. Il est ma plus belle rencontre dans ce Koh-Lanta. C’est une personne exceptionnelle que j’ai gardé dans ma vie aujourd’hui. Il m’a porté durant toute l’aventure, tout comme Béatrice, mais la relation avec Steeve était différente. Je n’arrive pas à mettre des mots dessus.


Steeve, c’est donc l’aventurier que vous avez envie de soutenir jusqu’au bout ?


C’est une évidence ! Pour moi, c’est l’aventurier de la saison. Il était à la fois, incroyable sur le camp. La nuit, il ne dormait pas pour s’occuper du feu. Le jour, il passait son temps dans l’eau à nous pêcher du poisson. Humainement, il est celui qui remonte le moral des troupes. Enfin, sur les épreuves, il n’est pas déméritant. Steeve est une personne qui a un coeur gigantesque et qui a une famille formidable, à son image. Sans hésitation, le gagnant de cette saison pour moi c’est Steeve !

Koh-Lanta, La guerre des chefs - Tous les vendredis 21h sur TF1 et en Replay sur MYTF1

en savoir plus : Béatrice