Valérie, éliminée : "Mon départ a offert du Sursis à Sam"

Dans “Koh-Lanta, l'île des Héros”, ce vendredi 28 février sur TF1, Joseph a été éliminé. En exclusivité pour MYTF1, l’aventurier revient sur son aventure.

Valérie, racontez-nous pourquoi avoir décidé de participer à Koh-Lanta ?

Au départ, je n’ai pas vraiment choisi d’y participer. C’est ma fille qui m’a inscrite en cachette au casting. Elle pensait que j’avais toutes les caractéristiques pour faire ce genre d’aventure et que j’aimais me lancer de nouveaux défis. Je ne sais pas ce qu’elle a écrit dans la lettre de motivation mais elle a sûrement parler avec son coeur et c’est ce qui a dû toucher l’équipe de casting. Un jour, j’ai eu la surprise d’être appelée et c’est ainsi que cette belle aventure démarrait... Jusqu’au jour du départ, je ne réalisais pas que je participais à Koh-Lanta.

Vous aviez quelques appréhensions avant le grand départ ?

Non pas vraiment. Si ce n’est peut-être, celle de me retrouver au milieu de stratégies ou autres manipulations qu’on voit parfois dans Koh-Lanta. Je suis quelqu’un qui aime profondément les gens. Cette aventure, je voulais avant tout qu’elle soit une belle rencontre avec les autres.

Comment se sont passées les premières heures dans l’aventure ?

Très bien. Sur le bateau, j’étais heureuse de faire la connaissance de personnalités très différentes avec un mix de jeunes et de moins jeunes. Que des profils hyper sympas ! Tout le monde discutait les uns avec les autres, c'était un beau moment de partage.

Vous avez montré que vous étiez très à l’écoute des uns et des autres et vous n’avez pas eu peur d’apporter un vrai soutien moral à Sam.

Sam est un jeune homme qui vit l’aventure de sa vie mais il isole beaucoup et ne joue pas le collectif. Il ne partage pas beaucoup avec les autres aventuriers. Sam m’a touchée parce que je travaille dans le sport et le milieu associatif. J’accompagne souvent des jeunes qui sont en rupture avec les autres ou la société. J’ai beaucoup discuté avec lui sur l’île et je le trouve adorable. Il a de belles qualités. A 19 ans, il a encore le temps de changer et j’ai essayé de l’apaiser comme je pouvais. Je lui disais que s’il ne changeait pas rapidement de comportement, il ne ferait pas long feu dans cette aventure. D'ailleurs, au conseil, c’était lui ou moi !

Votre élimination n’était donc pas vraiment une surprise ?

Absolument pas. Je savais que pour les épreuves, Sam serait un atout de taille contrairement à moi qui apportait davantage sur le camp, au niveau ambiance et cohésion. Maintenant, il ne doit pas tout gâcher à cause de son comportement ! Je serais vraiment déçue s’il n’a pas pris en compte mes recommandations alors que mon départ lui a offert du sursis.

Qu’est-ce qui a été le plus difficile dans l’aventure ?

Au bout de quelques jours seulement, la sensation de faim avait disparue. C’est pour cela que cette aventure est incroyable. Elle nous transcende et nous fait faire des choses qu’on n’aurait jamais pensé possible. Mais ce qui m’a plombée, ce sont les épreuves. Je ne m’attendais pas à un tel niveau ! Koh-Lanta m’a appris qu’on ne s’improvise pas aventurier ! Sur le bateau, je dois avouer que j’ai d’abord pensé que j’étais l’intrus du groupe tant ils s’étaient tous préparés à cette aventure.

Que garderez-vous de cette aventure ?

Ma famille a été épatée de voir que j’avais accepté de partir. Ma fille et mes petits-enfants sont fiers de me regarder à la télévision. Mais je n’ai pas peur de la décevoir par rapport à mon départ précipité. Je n’ai aucun regret et pense être partie au bon moment, avant les stratégies et les complots. Je suis davantage dans le lien social que dans les manipulations. Mais c’est certain, j’aurais aimé vivre cette aventure quelques jours de plus. Très fière et heureuse d’avoir vécue mon Koh-Lanta.

Vidéos associées

News associées