Koh-Lanta : Vincent dédie sa place sur les poteaux à son fils Gaspard

Voir le site Koh-Lanta

VINCENT POIGNARD
Par Alexis Hache|Ecrit pour TF1|2017-06-16T20:45:43.962Z, mis à jour 2017-06-16T20:45:43.962Z

Le colosse de « Koh-Lanta : Cambodge » a trouvé le deuxième poignard de l’orientation et a dédié sa trouvaille à son fils Gaspard !

Que ce fut dur pour Vincent ! L’ancien rugbyman professionnel est passé par toutes les émotions lors de la course d’orientation et c’est finalement au bout de 3h20 de quête qu’il a planté sur la table d’orientation le fameux poignard qui l’envoie sur les poteaux. Un poignard qu’il a dédié à son fils Gaspard : « Papa va sur les poteaux ! » dit-il en embrassant le précieux sésame.
Mais l’ex-Bleu n’est pourtant pas fier de lui. Adepte des belles performances sportives, grand défenseur du vote au mérite pendant l’aventure et toujours désireux d’être le meilleur et de remporter les épreuves avec panache, Vincent a du mal à savourer sa qualification pour l’ultime épreuve de l’aventure.
« Forcément je suis content parce que je vais sur les poteaux, mais la manière n’est pas là, donc je ne suis pas hyper content, reconnaît Vincent, déçu par la tournure des événements. J’avais l’impression de retourner la forêt, j’ai marché, marché, marché, j’ai un peu perdu confiance en moi et il n’y a pas un immense sentiment de fierté. »
La conclusion du Rochelais est sans appel : « J’espérais le petit feu d’artifice de l’orientation avant les poteaux et c’était plus un feu de paille. » Vincent est dur avec lui-même, mais son attitude correspond à celle qu’il a eue durant toute son aventure : toujours l’emporter de la plus belle des manières, avec le mérite, et ne jamais trahir ses valeurs. Quoi qu’il en soit, Gaspard peut être fier de son papa : il sera sur les poteaux de Koh-Lanta : Cambodge !

en savoir plus : Vincent