Koh-Lanta : Yassin, Kelly, Sandro : ils commencent déjà à s’imposer dans leur équipe

Voir le site Koh-Lanta

YASSIN
Par Alexis Hache|Ecrit pour TF1|2017-03-11T11:00:14.789Z, mis à jour 2017-03-11T11:00:14.789Z

Sur chaque campement, dans chaque équipe, il est habituel de voir certains aventuriers prendre les choses en main et devenir des leaders. Tour d’horizon après le premier épisode de « Koh-Lanta : Cambodge ».

Tout va souvent très vite dans Koh-Lanta. Et les fortes personnalités peuvent rapidement s’affirmer. Chefs d’équipe ou leaders naturels, ils sont la force motrice de leur équipe, mais ne font pas toujours l’unanimité.
Yassin, lui, s’est très vite rendu indispensable chez les Bokor. L’électricien bordelais a d’abord fait forte impression en allant décrocher son collier d’immunité en grimpant au poteau à la force des bras et des cuisses ! Puis, une fois arrivé avec les Rouges sur le campement, il s’est chargé de répartir les rôles pour la construction d’une cabane dont il avait déjà tous les plans dessinés dans sa tête !
Résultat : un abri magnifique, spacieux et bénéficiant d’un toit de palmes protecteur. Du grand luxe ! Dans les épreuves, Yassin n’est pas en reste et ses qualités physiques font la différence. Enfin, il joue même les gardiens de nuit pour permettre à ses compagnons de dormir sereinement. Pour l’instant, il est donc le leader naturel des Rouges. Mais tout peut aller très vite dans Koh-Lanta, et il se pourrait bien que d’autres aventuriers s’affirment chez les Bokor.
Chez les Jaunes, Sandro a lui aussi pris les choses en main. Après la disqualification des Sokka lors de la première épreuve de confort qu’ils avaient pourtant remportée, le Belge prend d’ailleurs la parole et parle pour tous ses coéquipiers : « On gagne ensemble, on perd ensemble », explique-t-il. Ce vendeur automobile de 31 ans est « prêt à tout » pour gagner Koh-Lanta, et c’est tout naturellement qu’il dirige les opérations sur le campement et dans les épreuves physiques.
Mais il sait aussi écouter les autres, et notamment Sabine, la doyenne de l’aventure. « Maman Sabine » comme l’appelle Sandro, veut aussi faire entendre sa voix et donner son avis sur l’organisation au sein de la tribu Sokka, comme lorsqu’elle rappelle son équipe à l’ordre pour la pousser à partir chercher l’eau !

Kelly, un tempérament de feu

Chez les Bleus en revanche, difficile de déceler pour le moment un leader. Si Frédéric prend souvent des initiatives concernant la vie sur le campement, c’est surtout Kelly qui apparaît comme un leader potentiel. Avec son tempérament volcanique, elle a déjà montré qu’elle n’avait peur de personne et qu’elle n’hésiterait pas à mettre les points sur les i, comme avec Dylan ou Yves, si quelque chose la dérangeait dans l’attitude de ses compagnons. La suite de l’aventure dira si elle est capable de mener les Takeo, désormais privé de leur leader sportif Dylan, vers des victoires décisives dans les épreuves de confort et d’immunité.d

en savoir plus : Kelly, Yassin, Sandro, Sabine