Pourquoi la série est un projet inédit en France

Voir le site La Mante

Dominique Feracci et Damien
Par Chloe Manseau|Ecrit pour TF1|2017-09-04T15:24:39.559Z, mis à jour 2017-09-04T15:24:39.559Z

Dès le premier épisode, les téléspectateurs vont le sentir. La Mante est une fiction pas comme les autres. C’est une série qui exploite le genre du thriller très noir et l’assume à 100%. On vous explique pourquoi.

La Mante, c’est LA série de la rentrée que les téléspectateurs attendent avec impatience. Diffusée dès le 4 septembre dès 21H sur TF1, cette fiction promet d’en mettre plein les yeux.Petit rappel pour celles et ceux qui n’auraient pas encore découvert le premier épisode d’ores et déjà disponible en replay sur MYTF1. La Mante revient sur l’histoire mouvementée de Jeanne Deber (Carole Bouquet), une tueuse en série qui tuait des hommes il y a 25 ans. Aujourd’hui incarcérée et placée en isolement en prison et n’est plus un danger. Mais tout va changer lorsqu’un copycat, un tueur qui reproduit ses crimes à l’identique, commence à sévir, elle est contrainte d’aider la police à arrêter ce dernier. Celle-ci n’accepte qu’à une seule condition : n’avoir pour seul interlocuteur que Damien Carrot (Fred Testot).

Si les références avec les programmes américains sont présentes, le réalisateur ont tenu à proposer quelque chose de très Français aux téléspectateurs. La Mante est une création originale, un projet très rare en France. Tout a été fait pour que cette fiction soit le plus crédible possible aux yeux des téléspectateurs avec des scènes filmées au plus près du réel. Vous l’avez compris, les épisodes de La Mante sont à ne manquer sous aucun prétexte dès le 4 septembre à 21H sur TF1. 

L'épisode 1 est à voir ou à revoir par ici