12 coups de midi : Christian éliminé, "J'ai perdu et je ne me cherche pas d'excuse"

Voir le site Les 12 coups de midi

09
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2017-01-14T14:04:29.712Z, mis à jour 2017-01-14T14:04:29.712Z

Christian a été éliminé des 12 coups de midi ce samedi après 193 participations. Le champion revient sur sa défaite et ses projets.

Vous avez été éliminé des 12 coups de midi, ce samedi. Pas trop déçu ?
La déception est légère. J’ai toujours prôné une maxime très simple : "Lorsque l’on participe à un jeu, il faut savoir gagner avec panache et perdre avec dignité". Et je pense que c’est ce que j’ai fait. J’ai d’ailleurs été le premier à féliciter Claire, qui m’a fait tomber.

Claire semblait d’ailleurs gênée de vous avoir battu…
Elle était réellement touchée et surprise de m’avoir détrôné. C’est aussi ce qui rend ce moment touchant. Ma défaite s’est jouée à quelques secondes près. Mais il en est ainsi… Je pense que cela accompagnera Claire pendant très longtemps…

Vous vous étiez fixé l’objectif du million d’euros. Un objectif que vous n’avez finalement pas atteint…
C’est le seul objectif que j’avais encore en tête car il ne me restait plus grand chose à gagner. D’ailleurs, je me serais retiré de moi-même si j’avais atteint le million d’euros. 809.000 euros, ça reste une somme gigantesque. J’ai aussi eu une exposition médiatique hors du commun grâce aux 12 coups de midi.

Lors d’une précédente interview, vous nous aviez confié être superstitieux. Avez-vous "vu" votre départ ?
J’ai toujours été un grand fan du numéro 14 et je perds un 14 janvier. Faut-il y voir un signe ? Une chose est sûre, je ne me cherche pas d’excuse…

Comment avez-vous vécu cette soudaine notoriété ?
Je l’ai bien vécu car j’ai 52 ans. Je crois que si je l’avais vécu à 25 ans, j’aurais pété les plombs. Le public m’a beaucoup apporté. Il y a, bien sûr, quelques personnes qui ont été odieuses avec moi. Mais ça reste une minorité. Aujourd’hui, je suis capable de prendre du recul. Plus jeune, je l’aurais certainement mal vécu.

Jean-Luc Reichmann a évoqué un projet commun…
Je vais m’éloigner de toute cette médiatisation pendant quelques mois. Mais effectivement, on pourrait bien se retrouver. J’aimerais bien travailler avec Jean-Luc Reichmann sur un projet télé. L’amitié que l’on a créé est réelle.

Quels sont vos projets ?
Je pars au mois de mars au Japon. C’est une vieille promesse que j’ai faite à mon ancienne copine. Je vais également voyager avec mes enfants. J’ambitionne également de créer une association de soutien scolaire pour les enfants en difficulté. Le but : les faire sortir de l’échec scolaire par le jeu. J’aimerais également créer un studio d’enregistrement pour les groupes de rock de la région. 

Qu’allez-vous faire de vos cadeaux ?
Mes enfants ont déjà bien été gâtés à Noël. Ils le seront encore. Je vais aussi pouvoir meubler mon chez moi. Je loue la maison dans laquelle nous habitions avec mon ex-épouse.

Allez-vous passer le permis ?
Je vais y songer. Mais pour cela, il va falloir que je me fasse opérer des yeux ou que je porte des vraies lunettes. Les miennes datent de l’armée. Elles n’ont pas une correction suffisante pour que je puisse passer le permis.

Qu’allez-vous faire de vos 7 voitures ?
Je vais garder la coccinelle décapotable. Je vais également en offrir une à mon ex femme.

Vous allez bien faire quelques folies avec l’argent gagné ?
J’aimerais visiter les 7 merveilles du monde. 

Finalement, vous avez vécu plusieurs vies en une ?
C’est vrai. J’ai eu une belle vie avant de me retrouver dans une situation plus précaire. J’ai travaillé pour une grosse marque de jeux de société, puis dans une bibliothèque. Aujourd’hui, ma vie repart encore mieux qu’avant. Mais le plus dur, c’est de rester en haut…

Avez-vous pris des bonnes résolutions pour cette nouvelle année ?
Aujourd’hui, j’arrête de fumer. C’est une promesse que j’ai faite à Jean-Luc Reichmann. Ca va être dur car je fume depuis 1978. Mais j’ai de la volonté. En général, les promesses, je les tiens.

Un petit mot sur Claire, le nouveau Maitre de Midi ?
Je lui souhaite le meilleur. C’est une très bonne candidate. Elle est très agréable et pétillante.

Où en êtes-vous sentimentalement parlant ?
Ma vie amoureuse est très satisfaisante.