Les 12 coups de midi : l'humour de Marie-Anne ancienne nonne et nouveau maître de midi

Voir le site Les 12 coups de midi

Marie-Anne
Par P.H.|Ecrit pour TF1|2017-02-24T11:50:04.361Z, mis à jour 2017-02-24T11:50:04.361Z

L’émission "Les 12 coups de midi" accueillait ce vendredi une candidate étonnante. Religieuse cloîtrée pendant 16 ans, Marie-Anne est aujourd’hui mariée, maman et fait du karaté !

"Étonnante". Voilà l’un des mots choisis par Jean-Luc Reichmann pour qualifier la vie de Marie-Anne, candidate des 12 coups de midi ce vendredi. Venue des Rousses, une petite commune du Jura, cette femme a connu bien des aventures au cours de sa vie. Dès son arrivée sur le plateau du jeu de TF1, elle raconte ainsi qu’elle était autrefois "dans les ordres".
Ancienne "religieuse cloîtrée" à Nancy, Marie-Anne a passé seize ans dans un couvent. "J’ai passé mon bac de français, mon bac littéraire, mon permis et j’ai fait une première année d’infirmerie en habits de religieuse. J’étais moniale, une religieuse cloîtrée. Mais contrairement à ce qu’on croit, il n’y a pas tant de prières que ça. Il faut faire vivre le monastère (…) on avait un atelier d’imprimerie", explique-t-elle ainsi.
Seize ans après avoir fait son entrée au couvent, Marie-Anne a quitté les ordres. Quatre ans plus tard, elle s’est mariée une première fois, a eu une petite fille qui a aujourd’hui neuf ans avant de divorcer. Elle a fait une nouvelle rencontre lorsqu’elle a commencé son nouveau métier de responsable d’un foyer-logement pour personnes âgées. "J’ai rencontré mon mari sur le trottoir", confie-t-elle en racontant sa rencontre avec Jean-Pierre, policier municipal aux Rousses. Un coup de foudre survenu alors qu’elle vidait ses cartons de déménagement. "J’ai fait tous les stades : célibataire, religieuse, mariée, divorcée… Il ne manque que veuve", lance-t-elle avec humour.
Marie-Anne, qui s’est mise au karaté grâce à sa fille, a brillé vendredi dans Les 12 Coups de midi. Après être sortie vainqueur du Coup de Maître, elle a réussi à découvrir qui se cachait derrière l’étoile mystérieuse. Une belle victoire qui lui a permis de remporter une voiture et d’avoir une cagnotte affichant 23 751 euros. 


en savoir plus : Jean-Luc Reichmann