Exclu. Claire, de retour dans l'émission : "Je n'étais pas sûre de pouvoir payer mon billet de train"

Voir le site Les 12 coups de midi

Christian et Claire
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2017-02-14T15:08:36.908Z, mis à jour 2017-02-15T09:17:03.362Z

Claire, étudiante en droit, avait détrôné Christian dans "Les 12 Coups de Midi" avant de quitter le jeu, d’elle-même, deux jours plus tard pour passer des examens. La jeune femme est de retour dans l’émission. Elle se confie en exclu à MYTF1.

Il y a tout juste un mois, vous détrôniez Christian aux 12 Coups de Midi. Vous êtes de retour dans l’émission. Dans quel état d’esprit vous sentiez-vous ?

Très bien. Même si, pour cette première, j’avais un peu la pression. J’ai détrôné Christian. Je me devais de reprendre ma place de Maître de Midi. Il y a eu beaucoup de suspense lors de cette émission. Et vous verrez le résultat…

Avez-vous tout de suite accepté lorsque la production vous a proposé de revenir dans Les 12 Coups de Midi ?
J’étais un peu gênée car je n’étais pas sûre de pouvoir payer mon billet de train. Finalement, j’ai  réussi à m’en sortir. J’ai gagné 5.500 euros lors de mon premier passage aux 12 Coups de Midi. J’envisage d’investir cet argent dans un frigo. Cela va également me permettre de payer des livres pour mes cours. Ils coûtent entre 50 et 60 euros. Je ne pouvais pas me les offrir auparavant. Ca va me remettre à flot.

Et si vous deviez gagner à nouveau, que feriez-vous de votre argent ?
J’aimerais me rendre à New York avec ma fille. Mais ça, c’est si je gagne beaucoup d’argent. Je suis quelqu’un de très économe. Ma fille a été élevée comme ça, elle n’a jamais été surgâtée… Elle connaît la valeur de l’argent. Dans tous les cas, je vais l’emmener à Disney.

Vous souffrez d'une déficience visuelle, comment vivez-vous avec ce handicap au quotidien ?
Je suis la reine de l’adaptation. Mais je vois aussi très vite mes limites. Je fatigue rapidement. Je fais en sorte que cela ne se voit pas. Du coup, les gens ont tendance à l’oublier. Ce n’est pas toujours évident au quotidien, surtout dans les magasins. Les gens ne comprennent pas que je demande de l’aide. Tout le monde n’est pas très sympa. Un jour, une caissière a refusé de me guider. Et puis, cela n’est pas forcément simple à l’université non plus. Les profs font des PowerPoint et malheureusement, je ne les vois pas.

"Ca a été un parcours du combattant"

Justement, vous avez quitté le jeu de vous-même le 14 janvier pour passer un examen. Comment s’est passé le retour dans votre région ?
Je ne m’attendais pas à un tel engouement de la part du public. Pendant quelques jours, j’ai eu du mal à sortir dans la rue. J’ai reçu énormément de courriers et de messages sur Internet. Parmi eux, beaucoup de lettres d’encouragement. Je suis présidente d’une association de garderie périscolaire dans mon quartier. Beaucoup d’enfants connaissent Les 12 Coups de Midi. Ils m’ont félicité. Ca m’a vraiment touché.

Christian avait reçu des lettres d’admiratrices et vous ?
Moi aussi j’ai reçu quelques courriers d’admirateurs. Un monsieur était particulièrement sous le charme. Mais je tiens à préciser que je suis célibataire par choix.

Avez-vous réussi vos examens ?
Et bien, je vais vous apprendre la grande nouvelle en direct (elle vient de recevoir un message NDLR.) Les résultats viennent d’être publiés. J’ai validé mon troisième semestre de licence de droit avec mention "Assez bien". Je suis super contente. Maintenant, il va falloir que j’aide certains de mes camarades. Je suis déléguée de ma promo.

Quelle est votre ambition, professionnellement parlant ?
Je souhaite devenir juriste en entreprise. Le droit, c’est ma vraie passion. J’avais vraiment envie de reprendre mes études. Matériellement, ce n’était pas possible de le faire avant (ses parents sont décédés quand elle était jeune NDLR.). Je ne regrette pas mon parcours. J’ai été assistante dans une PME. J’ai réussi à me reclasser sans diplôme. On m’a fait confiance. Mais je me suis rendue compte que je ne pouvais plus progresser, que j’allais stagner. Ca a été un parcours du combattant. Je suis très contente d’avoir repris mes études.

Avez-vous eu des nouvelles de Christian ?
Il est venu la veille du tournage de l’émission. Il m’a laissé un petit message. Ca m’a touché. J’ai toujours admiré Christian. Il a eu un magnifique parcours mais c’est aussi un homme humain et très gentil.