EXCLU - Xavier aurait pu ne jamais être Maître de Midi !

Voir le site Les 12 coups de midi

Capture d’écran 2017 07 02 à 18 58 22
Par Lorelei BOQUET-VAUTOR|Ecrit pour TF1|2017-07-02T16:53:19.540Z, mis à jour 2017-07-03T14:11:45.757Z

Découvrez les révélations des deux Maîtres de midi, juste avant le début de cette semaine folle spéciale Combats de Maîtres dans Les 12 Coups de midi.

En 2014, Vincent avait participé et remporté environ 250 000 € grâce à l’émission. « Ca a changé pas mal de choses pour nous. Il y a un avant et un après » expliquait-il pendant le Facebook Live. « On venait d’aménager dans une nouvelle maison et il y avait des travaux à faire et ça a facilité grandement. C’était vraiment bien et pas attendu » poursuivi l’ancien candidat. 

 Xavier quant à lui, a tenté sa chance aux sélections surtout par curiosité, avant de se prendre au jeu quand il a été appelé. « Le casting passait chez moi à Chambéry, ça tombait au bon moment. J’y suis allé sans vraiment d’ambition, juste pour voir comment ça se passait pour faire les sélections et j’ai été pris. On m’a appelé plusieurs mois après (8 ou 10 mois) et ça tombait après mon stage de fin d’études donc c’était plutôt très pratique » raconte-t’il aux spectateurs du Facebook Live. 

 La nostalgie des 12 Coups de Midi 

 « Quand on le fait, c’est très fatiguant, il faut rester concentré tout le temps et il y a quand même du stress, du bon stress mais on a envie de gagner quand même. Mais vraiment l’équipe est tellement géniale et l’ambiance sur le plateau super» révèle Vincent qui ne regrette pas une minute sa participation. Et pourtant, il ne pensait pas réellement participer à l’émission, comme il l’a expliqué durant le Facebook Live : « Au tout départ, je ne m’étais pas inscrit en pensant participer. Quand j’ai passé les sélections, c’était vraiment plus pour m’amuser que vraiment dans l’idée de participer. Et quand enfin j’ai pu participé, c’était vraiment une surprise ». « 

On se prend au jeu au fil des émissions », a surenchéri Xavier après les propos de Vincent. Et de poursuivre : « il y a vraiment une super ambiance, il n’y a que de l’énergie positive. C’est une parenthèse un peu enchantée au milieu de notre vie ». Il a fini par conclure : « ça fait un peu cliché, mais on est une grande famille. On a tous vécu les mêmes choses, on a tous une énergie positive. On est tous très contents de participer aux éditions spéciales pour revoir les mêmes personnes. C’est un groupe de grands ado squi s’amusent, une colo un peu difficile à gérer mais une vraie colo ».