Dans l'actualité récente

Xavier : "Depuis les 12 coups de midi, je n’ai pas changé de job ni de copine"

Voir le site Les 12 coups de midi

Xavier maitre de midi
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2016-09-19T11:00:52.445Z, mis à jour 2016-09-20T08:36:37.400Z

Avec ses 76 participations et 335.856 euros de gains, Xavier était le deuxième plus grand Maître de midi. Il a finalement été détrôné par Christian. L’occasion de recueillir sa réaction. Mais aussi de savoir si sa vie a changé depuis sa participation.

Vous étiez jusqu’à maintenant le 2eme plus grand Maître de Midi. Etes-vous déçu d’avoir été détrôné par Christian ?
Ca devait arriver. C’est le jeu ! Je l’ai vu arriver de loin. Christian est vraiment impressionnant. C’est un adversaire redoutable. J’ai hâte de l’affronter avec les autres grands Maîtres de Midi. On va lui mettre une cible dans le dos (Rires). Non, je vous rassure, on ne va pas se liguer contre lui. Une chose est sûre, il sera favori !

Justement quels sont les grands champions qui vous impressionnent le plus ?
Je dirais Christian, Bruno et Hakim. On a tous notre revanche à prendre les uns sur les autres. C’est un réel bonheur de s’affronter à chaque fois. Et ce dans la bonne humeur. Mais lorsque le jeu commence, on est à fond. Forcément, on a tous un esprit de compétition exacerbé. On vient pour s’amuser et une fois qu’on y est, on veut gagner.

Il y a presque quatre ans, vous êtes parti de vous-même de l’émission car vous veniez de trouver un travail. Aucun regret ?
J’ai forcément un pincement au cœur et un peu de nostalgie en repensant à mon départ. Mais je ne regrette pas mon choix puisque quatre ans plus tard, je suis toujours dans la même société. J’aurais peut-être pu aller plus loin… On ne le saura jamais. Mais un record est fait pour être dépassé. Bruno m’avait déjà devancé.

Quel est le moment le plus fort que vous ayez vécu dans les 12 coups de Midi ?
Je ne vais pas être original, mais je vais dire le jour où je suis parti. Les gens m’en ont beaucoup parlé. Je pense que c’était la bonne manière de conclure cette aventure. J’ai enregistré l’émission, mais je ne l’ai jamais regardée. Je ne pense pas que je regarderais ces images un jour. J’ai un côté sentimental !

Vous reconnait-on encore aujourd’hui dans la rue ?
Ca dépend des jours. Ca a tendance à un peu se calmer mais je suis loin d’être retombé dans l’anonymat. Le maire d’un petit village, que je ne connaissais pas, m’a remis une médaille parce qu’il considérait que j’étais un exemple pour la jeunesse. Ca m’a touché mais je ne suis pas sûr que ce soit vraiment mérité. Il arrive encore parfois que l’on parle de l’émission avec mes collègues. Je me fais toujours un peu chambrer quand un champion me double ou lorsque je perds face à d’autres grands Maîtres…

Christian a reçu de nombreuses lettres d’amour. Est-ce votre cas ?
J’ai beaucoup moins de succès que lui (Rires). Je n’ai reçu qu’une seule lettre d’amour. Mais c’est mieux que rien ! Christian le mérite. Je comprends qu’il suscite autant d’engouement. De mon côté, je n’ai pas changé de job, ni de copine ! Je suis un garçon stable…