25 ans d'Enfoirés : Chronologie

Voir le site Restos du Coeur et Les Enfoirés

LNZ 1893
Par Elodie LEROY|Ecrit pour TF1|2014-02-19T16:20:00.000Z, mis à jour 2014-02-19T16:20:00.000Z

C'est l'histoire d'un mec et de toute une bande

Septembre 1985 - Coluche lance pour la première fois l'idée des Restos du Coeur sur l'antenne d'Europe 1 avec ces mots : «J'ai une petite idée comme ça (...) un Resto qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour...» Les Restos du Coeur sont nés.

Hiver 1985 / 1986 - Près de cinq mille bénévoles distribuent 8,5 millions de repas. Coluche réclame l'ouverture des stocks européens à Strasbourg et élabore une loi fiscale avantageant les donateurs.
Il demande à Jean-Jacques Goldman d'écrire la chanson des Restos.

1986 - Avec les interprètes de la chanson des Restos, Coluche forme la première bande d'Enfoirés composée de Jean-Jacques Goldman, Yves Montand, Nathalie Baye, Catherine Deneuve, Michel Platini et Michel Drucker. Malgré la disparition de Coluche, le 19 juin, les artistes se retrouvent sur le plateau d'une émission de télévision consacrée aux Restos, à l'appel de Véronique Colucci. L'histoire se répète en 1987 et 1988. Aux Restos du Coeur, une deuxième campagne s'organise. En régions, des associations départementales se créent, portant les noms et logo des Restos du Coeur.

20 octobre 1988 -Le Parlement français vote à l'unanimité la Loi Coluche

1989 - Début des tournées et des concerts.
Très engagés auprès des Restos du Coeur, cinq Enfoirés décident de partir en tournée dans sept grandes villes et de reverser l'ensemble des recettes à l'association. Jean-Jacques Goldman, Michel Sardou, Johnny Hallyday, Véronique Sanson et Eddy Mitchell, accompagnés de Michael Jones, sillonnent la France durant l'hiver 1989- 1990. Une soirée des Enfoirés a lieu, ensuite, tous les ans à Paris avec de nombreuses personnalités issues de tous horizons. 2000 et 2001 marquent le retour des tournées en régions et à partir de 2002, les Enfoirés s'établissent dans une seule ville chaque année.

Janvier 2002 - Les Enfoirés sont Tous dans le même bateau, à Marseille. Mise en place de dix antennes nationales.

Janvier 2003 : C'est La foire aux Enfoirés à Lille. Très forte mobilisation des bénévoles pour sauver la Loi Coluche, remise en cause en août 2003 lors de l'examen de la loi sur le mécénat.

Janvier 2004 : Les téléspectateurs retrouvent Les Enfoirés dans l'espace, à Toulouse.

Janvier 2005 : A l' occasion des 20 ans des Restos du Coeur, Le train des Enfoirés s'arrête à Clermont-Ferrand et au Palais Omnisports de Paris Bercy. 75 millions de repas ont été servis durant cette 22e campagne grâce au soutien de 48 000 bénévoles et 470 000 donateurs.

Février 2006 : Le village des Enfoirés voit le jour dans la Halle Tony Garnier à Lyon. Les Restos continuent à améliorer la qualité des repas servis et augmentent la part de fruits et légumes pour respecter l'équilibre alimentaire.

Janvier 2007 : La caravane des Enfoirés s'installe à Nantes. Les Restos du Coeur participent à l'élaboration de cent mesures prioritaires pour une nouvelle politique publique du logement des personnes sans abri et mal logées.

Janvier 2008 :es secrets des Enfoirés sont dévoilés à Strasbourg. Face à la crise, les Restos du Coeur font face et doivent accueillir 15 % de personnes en plus.

Janvier 2009 : Les Enfoirés font leur cinéma au Palais Omnisports de Paris Bercy. Dans leur histoire, les Restos du Coeur n'ont jamais connu une augmentation aussi rapide et préoccupante du nombre de personnes démunies. Le cap des100 millions de repas distribués a été franchi et 800 000 personnes ont été accueillies.

Janvier 2010 : Rendez-vous est pris à Nice pour le spectacle Les Enfoirés... La crise de nerfs. Les Restos du Coeur se battent pour sauver les aides de l'Europe et de l'Etat.

Janvier 2011 : Concerts dans L'oeil des Enfoirés à Montpellier. 103 millions de repas seront distribués à 830 000 personnes aidées toute l'année.

Février 2012 : Les artistes ouvrent Le bal des Enfoirés dans la Halle Tony Garnier à Lyon. Les Restos du Coeur ont accueilli 870 000 personnes et cent quinze millions de repas ont été servis.

Janvier 2013 : La boîte à musique des Enfoirés retentit au Palais omnisports de Paris Bercy. Le nombre de bénéficiaires est passé à 960 000 et cent trente millions de repas ont été distribués.

Janvier 2014 : Bon anniversaire les Enfoirés à Strasbourg. Les Restos du Coeur ont atteint le cap fatidique du million de personnes accueillies, soit 11 % de plus en une seule année, 40 % depuis le début de la crise. Très engagés dans le combat pour maintenir le plan européen, ils finissent par gagner. L'Europe signe le FEAD (Fond Européen d'Aide aux plus démunis), réparti en France entre quatre associations.