Les Experts : 15 ans de succès passés au microscope

Voir le site Les experts

Les experts - Les experts
Par Lauren Laik / Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-03-22T14:01:32.216Z, mis à jour 2017-03-22T14:01:32.216Z

Il y a clairement eu un avant et un après "Les Experts" Le succès a été tel, que son influence se ressent jusque dans les cours de justice. A quelques heures de la diffusion de l'ultime épisode de la série, Pierre Langlais, journaliste chez Télérama, nous décrypte une série emblématique.

La nouveauté des Experts c’est la mise en avant de nouvelles méthodes d’investigation. Plus de quinze ans en arrière, la tendance des séries policières est très différente de ce qu’elle maintenant. Pour Pierre Langlais «Les experts, c’est la série qui au début des années 2000 a amené la police scientifique sur le devant de la scène. Avant, le polar c’était une histoire d’intrigue, de psychologie et de personnages, et cela a été transformé par Les Experts par quelque chose de plus technique ».  Ce changement a mis au cœur de l’intrigue une mise en avant des techniques employées par la criminalité.


Les experts - Les experts


La science au cœur du spectacle

Et cette « mode » a influencé bon nombre d’autres séries. Comme le souligne le journaliste de Télérama, dorénavant,  « on a du mal à faire une série policière sans qu’il y ait un expert quelque part (spécialiste du sang, des os, etc.) » Auparavant, les spécialistes techniques n’occupaient pas le devant de la scène. Or les Experts ont permis selon Pierre Langlais de donner une nouvelle version de la police scientifique : « on a affaire à des gens qui sont tellement pointus et qui ont jusqu’à la moindre fibre et au moindre millimètre la possibilité d’arrêter les méchants, qu’il y a une autre forme de fascination ». L’impact a été tel aux Etats-Unis selon lui que s’est développé un CSI effect (l’effet des Experts en anglais) si bien que dans les tribunaux, « on a du mal à concevoir que quelqu’un puisse être condamné sans avoir d’ADN, sans qu’on ait trouvé un cheveu ou quelque chose lui appartenant »


L’impact sur l’image de la police scientifique

Mais ce n’est pas que dans les tribunaux que les Experts ont eu une influence. Dans l’imaginaire global, «on ne pense plus forcément au flic qui arrive avec son calepin et qui regarde autour de lui, on pense au type qui vient avec une lumière bleue, une petite balayette qui vient là pour relever les preuves ADN et les empreintes.». Sauf que voilà après quinze saisons, Pierre Langlais estime qu’il est temps de retourner à autre chose. Chaque mode fait son temps et pour le journaliste de Télérama, «les téléspectateurs aujourd’hui […] veulent retourner à quelque chose de plus humain, à des personnages plus atypiques, quelque chose qui est plus sur les émotions » Même si les spécialistes ne disparaitront jamais, à présent « ils seront des personnages secondaires et il y aura sans cesse un renouvellement »


L’héritage des Experts

« Difficile de se prononcer sur les prochaines tendances séries, peut-être un retour à la comédie policière qui marche plutôt bien. Peut-être creuser le concept de l’anticipation, du futur, qui a du mal à trouver sa place » selon Pierre Langlais. Au fil du temps, il note un essoufflement et une qualité inégale entre les Experts et ses séries dérivées. « Le modèle c’est vraiment les premières saisons des Experts Las Vegas, la série avait le plus de chose à dire, la série était la plus pertinente par rapport à l’état des Etats-Unis. C’est clairement la meilleure des trois » insiste t-il. « La preuve c’est celle qui a duré le plus longtemps».

vignette paysage

Aujourd’hui il reste donc de la place pour un nouveau type de fiction policière, mais nul ne doute que les Experts resteront LA série qui a mis en avant la police scientifique.

MYTF1 par ailleurs vous propose de revivre une scène de l'épisode réalisé par Quentin Tarantino !


Retrouvez Pierre Langlais sur Twitter : @MrSeries