Famille GALLI : “Nous sommes les heureux et fatigués parents d’Arthur, 9 ans, et des triplés : Rose, Lucie et Maxime”

Famille GALLI : “Nous sommes les heureux et fatigués parents d’Arthur, 9 ans, et des triplés : Rose, Lucie et Maxime”
Découvrez le quotidien XXL de la famille GALLI à partir du lundi 6 juillet à 17h15 sur TF1.

La famille GALLI a vécu un incroyable bouleversement avec la naissance de triplés. Déjà parents d’un petit Arthur, Florie et Bastien sont passées d’un enfant à 4 du jour au lendemain : un véritable tsunami ! Pour une maman combative comme Florie, gérer 3 bébés de 18 mois et un grand de 8 ans, c’est un quotidien éprouvant. Mais le jeune couple se donne tous les moyens pour trouver un nouvel équilibre dans cet incroyable tourbillon. Découvrez comment la famille GALLI va devoir se réinventer dans un quotidien où le silence n’a jamais sa place ! Rencontre avec Florie et Bastien.

Racontez-nous l’histoire de la Famille Galli.

Au départ, c’est l’histoire d’une famille classique. Il y a 9 ans, nous sommes devenus parents avec l’arrivée de notre premier enfant Arthur. Quelques temps après sa naissance, nous avons naturellement souhaité avoir un deuxième enfant. Donner un petit frère ou une petite soeur à Arthur, c’était quelque chose de très important pour nous. Mais cela a été plus compliqué et plus long que prévu… Le parcours pour avoir un second enfant a été difficile mais nous nous sommes accrochés et nous avons finalement été récompensés. La nature a même été particulièrement généreuse puisque d’une famille classique, nous sommes devenus une famille nombreuse avec la naissance des triplés. Leur arrivée a changé la dimension de notre famille et notre vie tout simplement. C’est un événement magnifique et on ne pouvait pas rêver mieux.

Pour vous, "heureux et fatigués parents de triplés", qu’est-ce qui est le plus difficile à gérer au quotidien ?

Rose, Lucie et Maxime ont les mêmes besoins au même moment et plus ils grandissent, plus ça devient compliqué à gérer pour nous. Leurs petits caractères s’affirment et ils ne s’entendent pas tous les jours très bien. Ils apprennent à vivre et à grandir dans une mini collectivité. Ils sont dans un âge où ils n’arrivent pas encore à gérer l’intensité de leurs émotions. C’est la découverte quotidienne ! Nous n’avons pas de temps de repos ou de vacances. C’est comme si nous étions une crèche 24/24h. On est fiers de se dire que tous les jours on relève un challenge.

Votre fils aîné semble prendre son rôle de grand frère très au sérieux.

Arthur est devenu grand-frère avec l’arrivée des triplés. Il a mûri d’un coup et a très vite pris son rôle très à coeur. Mais on fait attention à préserver sa tranquillité et son enfance. Il n’est pas là pour remplacer un parent. On ne veut surtout pas qu’il ait l’impression d’être l’aidant. On essaie de trouver un équilibre entre son envie de s’impliquer auprès des triplés et son enfance.

Comment la naissance des triplés vous a transformé en tant que parents ?

Il est clair que nous avons été des parents très différents avec Arthur. Aujourd’hui, nous accordons moins d’importance à certaines choses qui peuvent préoccuper des parents lors de l’arrivée de leur premier enfant. La naissance des triplés nous a appris la notion de lâcher prise. Oui la maison est en bazar parfois. Oui, il y a du linge partout. Oui, la voiture pour les installer c’est un vrai parcours du combattant. Mais malgré tout ça, nous sommes très heureux parce que nous avons appris à privilégier certains moments plutôt que d’autres. L’important n’est pas toujours d’avoir une maison propre par exemple, l’essentiel c’est plus de les voir grandir et s’épanouir chaque jour !

Pourquoi avoir accepté de partager votre vie de famille nombreuse ?

Nous avons quatre merveilleux enfants heureux et en bonne santé. C’est ce qui fait notre fierté. Mais s’occuper de triplés, c’est souvent éprouvant. Nous avons envie de partager la réalité un peu folle de notre quotidien. Les instants de bonheur mais aussi les difficultés. Nous avons aussi envie de montrer aux gens que nous ne sommes pas des extraterrestres. Oui, nous avons des triplés mais il n’y a aucune raison de nous stigmatiser. C’est juste une aventure de vie un peu folle ! Il y a tellement d’émotions dans une journée chez la famille Galli, que pour nous c’est un plaisir de pouvoir les partager. Par ailleurs, créer du souvenir pour nous et nos enfants, est un véritable cadeau.

News associées