Famille SANTORO, 5 enfants : “La famille a grandi avec nous”

Retrouvez le quotidien XXL de la famille SANTORO dans la saison 2 inédite, à partir du lundi 26 octobre à 17h05 sur TF1.

Dans la famille SANTORO, on veut prouver qu’on peut être des jeunes parents et assurer ! Maman à 17 ans pour la première fois, Camille, à 27 ans est déjà à la tête d’une tribu de 5 enfants. Avec son mari Nicolas, cette esthéticienne gère ce petit monde d’une main de maître. Entre les malicieux jumeaux de 18 mois, Emie, la seule petite fille de la famille, et les deux plus grands, elle n’a jamais un moment de répit. Ces jeunes parents perfectionnistes vont vivre des mois chargés en événements qui pourraient bien bouleverser leur vie. Rencontre avec Camille et Nicolas.

Racontez-nous l’histoire de la Famille Santoro.

Avec Nicolas, nous nous sommes rencontrés très jeunes. J’ai su très vite que je voulais fonder une famille avec lui. Si l’envie venait d’abord de moi, nous avons pris la décision ensemble d’accueillir un premier enfant. Alessio est arrivé alors que je venais d’avoir 18 ans et c’est vrai que le regard des autres n’a pas toujours été bienveillant envers nous. Cela a pu être difficile à vivre pour moi.

Vous avez toujours eu envie d’avoir une famille nombreuse ?

Nicolas voulait trois enfants. Moi, je suis née dans une fratrie de trois et j’étais l’enfant du milieu. Je ne voulais pas du tout reproduire le même schéma avec ma famille alors j’ai convaincu Nicolas d’avoir un quatrième. Résultat : on a eu des jumeaux et on a quand même l’enfant de milieu qui est Emie. Malheureusement pour elle, c’est la seule fille. Bien sûr que cela nous rend triste de savoir qu’elle veut absolument une petite soeur mais nous ne sommes pas prêts à en faire un sixième (Rires).

L’annonce de l’arrivée des jumeaux vous a-t-elle fait peur ?

Non, ça ne nous a jamais fait peur. On voulait un quatrième enfant et on voulait qu’il soit en bonne santé. Notre réflexion a toujours été : il faut mieux être un de plus, qu’un de moins !

Camille, vous racontez que la prématurité de vos jumeaux a créé un lien fusionnel entre vous trois.

C’est vrai que la prématurité a été quelque chose de très difficile à vivre pour moi. J’ai eu l’impression d’être un peu tiraillée entre les trois grands qui avaient besoin de moi à la maison et les deux petits qui étaient à l’hôpital. Puis, sortir de l’hôpital sans ses enfants, c’est très difficile en tant que maman. Aujourd’hui, heureusement, tout le monde va plus que bien !

Pourquoi avoir accepté de partager votre vie de famille nombreuse ?

On avait envie de casser les idées reçues que certains peuvent avoir sur les familles nombreuses. Montrer aussi que ce n’est pas parce qu’on a des enfants jeunes qu’on n’est pas en mesure de les élever correctement et de leur offrir le meilleur. Il faut que les gens arrêtent d’essayer de nous ranger dans une case qui ne nous correspond pas !

Comment vous faites pour gérer le quotidien de toute votre tribu ?

Un jour après l’autre (Rires). A partir du moment où le couple est solide, peu importe le nombre d’enfants, on est une famille comme les autres. On n’a pas vraiment le sentiment d’être une famille nombreuse. On fait des choses avec 5 enfants comme on le ferait certainement avec 2. Par exemple, on travaille tous les deux comme des parents qui auraient moins d’enfants. On est toujours très amoureux l’un de l’autre et ça aussi, c’est très important pour l’équilibre de notre famille. On est le pilier de cette famille alors on se doit de tenir la route et pouvoir compter l’un sur l’autre.. C’est hyper important d’être notre couple avant d’être les parents. C’est aussi ce qui fait notre force !

Qu’est-ce qui vous rend fiers en tant que parents ?

On a toujours fait en sorte de surmonter les épreuves, passer les étapes et vivre les bonheurs sans préméditation. Aujourd’hui, nous sommes parents de cinq enfants et ça s’est fait naturellement. Faire des enfants jeunes, c’était vraiment un choix parce qu’on y voyait plein d’avantages. En revanche, on ne s’est jamais dit qu’on aurait 5 enfants. Ce qui nous rend vraiment heureux aujourd’hui, c’est qu’ils soient là et en bonne santé, tout simplement. Se dire qu’on leur offre un cadre de vie épanouissant en grandissant au sein d’une famille nombreuse. Plus d’amour, plus de rires, plus de jeux… On aime vivre ces petits bonheurs de la vie quotidienne avec eux !

Vidéos associées

News associées