Les Frères Scott : qui est Sam Phillips, l’homme qu’incarne Chad Michael Murray dans Sun Records ?

Voir le site Les Frères Scott

Capture d’écran 2017 04 13 à 17 31 01
Par Ambre DEHARO|Ecrit pour TF1|2017-04-13T15:31:56.289Z, mis à jour 2017-04-13T15:44:26.040Z

Depuis quelques semaines maintenant, Chad Michael Murray a recouvert le costume de Sam Phillips pour la série Sun Records. Un rôle exigeant pour le comédien des Frères Scott, compte tenu de la popularité et de la célébrité du fondateur de la maison de disques.

Sam Phillips avait l’habitude de dire : « si tu ne fais pas quelque chose de différent, alors tu ne fais rien du tout ». Une phrase qui reflète à la perfection la personnalité de cet Américain originaire de l’État d’Alabama, dans le sud des États-Unis. Ces temps-ci, il reprend vie outre-Atlantique grâce à la performance de Chad Michael Murray dans la série Sun Records. Un changement de registre total pour celui qui a incarné pendant de longues années Lucas dans Les Frères Scott… 

 Né en 1923, Sam Phillips était un producteur de musique et un découvreur de talents. Il a notamment créé les studios de musique Sun, et la maison de disques Sun Records, basés à Memphis dans le Tennessee. C’est notamment lui qui a découvert le King, Elvis Prestley, mais aussi Jerry Lee Lewis, Howlin’ Wolf ou encore Johnny Cash. Aujourd’hui encore, il reste l’une des personnalités les plus incontournables du monde du rock, du blues et du jazz. Et plus généralement l’une des personnalités cultes de l’industrie musicale américaine en raison de son engagement pour l’égalité entre Noirs et Blancs dans une Amérique des années 1950 particulièrement divisée. 

 Pour Chad Michael Murray, incarner un homme aussi populaire et célébré aux États-Unis était un sacré défi. Car au delà de sa célébrité et de sa virtuosité, Sam Phillips était un homme complexe à la vie singulière. Ce qui a sans doute poussé l’acteur des Frères Scott à accepter le rôle. « Il a été un pionnier dans tellement de domaines, il a créé la première station de radio entièrement pilotée par des femmes, il a créé le son de ce qu’on appelle désormais le rock’n’roll, il a découvert Elvis Prestley, Johnny Cash, Carl Perkins… et la liste continue », s’est émerveillé l’acteur auprès des journalistes de CMT il y a quelques semaines. « Cet homme avait une oreille et une vision que personne n’avait à cette époque. Il était avant-gardiste et tout le monde essayait de copier ce qu’il faisait », a-t-il ainsi ajouté. Avant de conclure : « Je suis tombé amoureux de son histoire ».




VIDEO. Vampire Diaries : Ian Somerhalder répond aux internautes