Les Frères Scott : Sophia Bush donne une leçon sur le harcèlement envers les femmes

Voir le site Les Frères Scott

Sophia Bush
Par Ambre DEHARO|Ecrit pour TF1|2016-09-22T14:06:27.744Z, mis à jour 2016-09-22T14:30:06.096Z

Actrice et féministe, Sophia Bush, Brooke des Frères Scott, n’a pas apprécié, lors d’un voyage en avion, qu’un passager la harcèle pendant le vol. Et a décidé de lui faire la leçon.

Quel est le point commun entre Brooke Davis et Sophia Bush ? Alors qu’elle voyageait en avion mi-septembre, un homme assis à côté d’elle a eu un comportement particulièrement déplacé à son égard, et l’actrice a tenu à en faire une leçon sur le harcèlement que subissent les femmes en société. Sur ses comptes Snapchat et Twitter, Sophia Bush a donc dénoncé l’attitude de cet homme, sous forme d’une lettre.  

« Laisse-moi tranquille »

S’adressant directement à l’élément perturbateur de son voyage, l’actrice a eu ces mots : « quand tu mets une femme mal à l’aise, et ce de façon très visible ; quand, après avoir ignoré tous les signaux visibles qu’elle envoyait afin que, par pitié tu la laisses tranquille, elle décide finalement de SE LEVER pour CHANGER DE PLACE, fous lui la paix ». Sophia Bush n’a pas mâché ses mots à l’encontre du passager. Expliquant qu’elle ne comprenait pas l’insistance de l’homme, elle a précisé que pour tenter de s’en débarrasser elle lui avait répondu de façon laconique, avait « ouvert un livre » puis avait clairement déclaré : « elle te demande de ne pas t’adresser à elle sur le ton et avec les mots que tu décides d’employer  (…) Arrête d’essayer de lui faire la conversation. Arrête de te retourner et de la scruter ».

Parler au nom de toute victime de harcèlement

La déclaration de la jeune femme se veut plus longue. Elle rejette notamment l’idée qu’un homme puisse lui imposer sa présence physique quand celle-ci a clairement manifesté son malaise. Et Sophia Bush rappelle par ailleurs que sa célébrité n’induit pas que de tels comportements soient acceptables. « Arrête de penser que tu as le droit de me mettre mal à l’aise sous prétexte que tu regardes la série dans laquelle je joue [ici, Chicago PD, ndlr]. Je tourne, tu regardes. Après cela, ‘ l’échange’ est terminé ». La jeune femme conclut son message en faisant de son cas un exemple parmi d’autres. « Tu n’as aucunement le droit de me harceler, ni moi ni une autre femme, parce que tu crois payer nos factures. Tu ne les paies pas mec, moi si ». Et de signer :  «Toute femme sur cette planète qui en a ras le bol de tes con****** douteuses ».