LE bad guy milliardaire de la série

Voir le site Les toqués

Les toqués - La ruée vers l'or
Par Gaël GIORDANA |Ecrit pour TF1|2009-10-30T09:00:00.000Z, mis à jour 2009-10-30T09:00:00.000Z

Dans cet épisode des Toqués, Bruno Wolkowitch, en magnat des affaires, vient ajouter une dose de piquant en interprétant LE nouveau bad guy milliardaire de la série. Aperçu dans ce numéro deux, il devrait faire monter la sauce dans le troisième épisode (en tournage depuis le 23 septembre 2009 ); reléguant fontaine de champagne et rochers de l'ambassadeur aux confins du mauvais goût. La suite, vite !

«Ringard et frimeur : Monsieur B. est intemporel !»

Cerise sur le gâteau : Bruno Wolkowitch, en magnat des affaires, vient ajouter une dose de piquant en interprétant LE nouveau bad guy milliardaire de la série. Aperçu dans ce numéro deux, il devrait faire monter la sauce dans le troisième épisode (en tournage depuis le 23 septembre 2009 ); reléguant fontaine de champagne et rochers de l'ambassadeur aux confins du mauvais goût. La suite, vite ! 3 questions à Bruno Wolkowitch :


Vous arrivez dans Les Toqués comme bad guy milliardaire... Pourquoi avoir accepté de faire partie de l'aventure ?
Je fais très peu de comédies en règle générale mais ce personnage de milliardaire aussi charmeur, ringard et frimeur m'a tout de suite beaucoup amusé. Il est en complet décalage avec la société actuelle : son palace construit en 1920 face à la mer, ses domestiques lui servant le caviar et ses hélicoptères dans son jardin... Monsieur B. n'est pas touché par la crise actuelle, c'est sûr (rires) ! Ce côté décalé va, je pense, amuser le téléspectateur.

Jouer les méchants vous séduit-il ?
Je n'avais jamais encore joué un «Monsieur B.». J'avoue : mettre un smoking blanc ou se balader dans de grands palais me fait «marrer». C'est donc surtout le décalage entre ce personnage et la réalité que j'ai apprécié plutôt qu'être simplement le «méchant» de l'histoire. Ce genre de personnage est intemporel : on aurait pu le voir il y a 30 ans, on pourra l'apercevoir sans doute dans les 30 prochaines années ! Les téléspectateurs verront son potentiel dans l'épisode 3 ; on le voit encore peu dans cet épisode 2...

Justement, pouvez-vous révéler quelques indiscrétions de l'épisode 3 ?
Lorsque la production m'a raconté la trame de l'épisode 3, cela m'a fait sourire. Dans La Ruée vers l'or, on apprend que Monsieur B. veut raser la Paillote de Rose afin de construire un complexe immobilier. Dans le 3, Fanny va devoir user de ses charmes pour subtiliser une clé USB en or qu'il porte autour du cou. Ça promet (rires) ! Quant à Martin, il parvient à se faire engager comme cuisinier dans le palais de Monsieur B... Tout ce beau monde va ainsi rivaliser d'ingéniosité pour mettre à mal ses plans, d'une manière drôle et loufoque.