Louis(e) : "J’ai l’espoir que nos choix artistiques puissent avoir un impact sur les gens", dit Helena Noguerra

Voir le site Louis(e)

Agnès
Par Ambre DEHARO|Ecrit pour TF1|2017-03-02T16:09:37.258Z, mis à jour 2017-03-02T18:09:18.053Z

Dans la nouvelle fiction de TF1, Louis(e), à découvrir dès le 6 mars prochain, Helena Noguerra incarne Agnès, l’épouse du personnage joué par Claire Nebout. Quand son mari revient dans la peau d’une femme, elle a du mal à l’accepter. Rencontre.

"J’ai assimilé ce genre de choses depuis très longtemps. Certains de mes amis ont été opérés quand j’avais 18 ans." Pour Helena Noguerra, accompagner un proche qui souhaite changer de sexe relève de la tolérance et de l’amour que l’on porte à ceux qui nous entourent. Dans Louis(e), diffusée dès le 6 mars sur TF1, c’est vers cela qu’elle tente d’amener son personnage, Agnès. Cette dernière est la femme de Louis, qui lorsqu’il réapparaît dans sa vie après 7 ans d’absence, n’est plus un il mais un elle, un elle incarné par l’actrice Claire Nebout. "Agnès a été blessée par un mari qui l’a quittée pour des raisons très personnelles (…) Un peu conservatrice dans sa vision du monde, elle a des difficultés à admettre le changement de sexe de son époux", explique Helena Noguerra lors d’une interview avec TF1.

Vers l’acceptation

"Je ne la crois pas vraiment réac’ dans l’âme. Si elle n’était pas directement concernée, je pense qu’elle n’aurait pas autant de problèmes à accepter les choses", poursuit l’actrice. Selon elle, devant une réalité complexe, Agnès est "réticente" et "affolée", mais sait aussi faire preuve de tolérance, ce qui la conduira à accepter Louise telle qu’elle est. Et si elle comprend la réaction initiale de son personnage, la Française affirme qu’à sa place elle aurait réagi bien différemment et aurait accompagné son époux dans sa volonté de changement. Une réaction qu’elle doit à son passé donc, dans lequel elle a souvent côtoyé des personnes ayant changé de sexe. "Ce sont des personnes que j’admire, et qui ont été des modèles de femmes que j’ai copiés plus jeune", raconte-t-elle. "Pour moi, elles représentaient le top de la féminité par leur gestuelle, leurs attitudes…"

L’espoir du changement

Helena Noguerra voit en son personnage une façon pour le public de trouver "le chemin vers l’acceptation". Ce qui est d’autant plus important que selon l’actrice, une fiction comme Louis(e), avec des personnages aussi forts, peut avoir un réel effet sur le public. "J’ai l’espoir que nos choix artistiques puissent avoir un impact sur les pensées et les mœurs des gens", confie-t-elle ainsi. Très intéressée par les questions du genre l’actrice se dit très "impliquée dans tout ce qui concerne les libertés individuelles". Féministe, elle souligne que cela veut aussi dire être humaniste, et à ce titre "faire ce genre de projet est important". Car dans la société d'aujourd’hui, elle relève "qu’une chaîne comme TF1 propose cette fiction, vouée à toucher un large public, est assez nouveau". Avant de conclure : "Si je pouvais aider à un changement d’état d’esprit auprès de personnes plus fermées sur cette question, ce serait une belle satisfaction".

VIDEO. Louis(e) : "Maintenant je suis une femme".