Louis(e) : "Ce personnage transgenre est une femme encore plus femme que les autres", estime Claire Nebout

Voir le site Louis(e)

Louise
Par A.D|Ecrit pour TF1|2017-03-01T11:46:10.123Z, mis à jour 2017-03-03T15:41:05.656Z

Dans Louis(e), Claire Nebout tient le premier rôle. Un exercice de composition pour cette actrice caméléon qui a vu dans ce projet de fiction une manière de faire évoluer les mentalités. Rencontre.

Claire Nebout revient sur les écrans avec la série Louis(e). Elle y incarne cet homme qui a quitté sa famille et revient sept ans plus tard avec une nouvelle identité : celle de Louise, une femme, féminine et déterminée à retrouver la famille qu’elle avait laissée pour se retrouver elle-même. En 30 ans de carrière, l’actrice a souvent endossé des rôles inhabituels dont celui du chevalier Eon dans le film d’Edouard Molinaro Beaumarchais, l’insolent, aux côtés de Fabrice Luchini et Sandrine Kiberlain. Cette fois cependant, le projet était tout de même quelque peu différent, mais Claire Nebout n’a pas hésité. "Dès que j’ai lu le script, j’ai eu un coup de cœur immédiat pour le sujet que j’ai trouvé à la fois moderne, atypique et audacieux", confiait-elle récemment à TF1. "J’ai pris comme un compliment qu’on me le propose".

Une série de cette trempe, Claire Nebout en est persuadée, ne peut que faire évoluer les mentalités car elle accorde davantage de visibilité à un sujet qui en manque. "La transsexualité reste encore en France un sujet tabou qui peut effrayer", a-t-elle indiqué lors de son interview. Ce que la série tend à montrer. "Louise doit faire face à l’hostilité des siens et de la société entière. Rejetée par sa femme, violentée par des inconnus, elle va se battre envers et contre tout pour se faire accepter, éviter préjugés et rumeurs, et finir par convaincre", expliquait-ainsi la comédienne.

Une plongée dans un autre individu

D’autant que préparer un rôle aussi singulier exigeait une plongée dans la psychologie d’un être a priori totalement inconnu. "Ce personnage transgenre est une femme encore plus femme que les autres", a ainsi relevé Claire Nebout. "Louise a fait tellement d’efforts et de sacrifices pour aller au bout de ses convictions que je la vois comme un personnage romanesque au destin extraordinaire". Et de détailler sa pensée : "Mal dans son corps, elle a fini par étouffer et devait aller au bout de son évidence. Elle a alors pris une décision radicale qui a déterminé toute son existence en changeant de sexe. Très émotive, fragile, elle fait preuve d’une sensibilité accrue qui la rend attachante. Et en même temps, elle ne baisse pas les bras, se monte battante et guerrière. Il y a cette ambivalence en elle." Pour Claire Nebout, il était important d’aborder son personnage en gardant à l’esprit qu’homme ou femme, l’être humain prime et qu’il est plein d’amour pour sa famille et ses enfants, même si on décide de partir pendant sept ans pour trouver sa véritable identité. "Il y a tout un protocole, et la transformation physique est longue", n’a pas manqué de rappeler l’actrice. "On ne change pas de sexe du jour au lendemain".

VIDEO. Découvrez les premières minutes de Louis(e), le 6 mars à 20h55 sur TF1